Steve DitkoSteve Ditko





Steve Ditko est né le 2 novembre 1927 à Johnston en Pennsylvanie, d'un père maître charpentier et d'une mère au foyer. Il a deux soeurs et un frère. C'est grâce à l'intérêt de son père pour les comic strips et plus particulièrement Prince Valiant de Hal Foster que le jeune Steve se prend de passion pour les comics. Passion attisée de plus bel avec l'arrivée de Batman et du Spirit de Will Eisner.


Il sort diplômé duThe Amazing Spider-Man Annual n°1 lycée de Johnston en 1945. Il est enrôlé dans l'armée en octobre 1945 et effectue son service militaire en Allemagne où il commence à dessiner pour un journal militaire.


A la fin de son service, il apprend que Jerry Robinson, son idole, enseigne à la Cartoonists and Illustrators School de New-York. Il s'y inscrit donc. Robinson dira de lui qu'il était un travailleur acharné et très concentré, ayant le potentiel de créer ses propres histoires et personnages. C'est pour celà qu'il aida Steve Ditko à recevoir une bourse d'étude l'année suivante. Il a fréquenté le cours de Robinson pendant deux ans à raison de quatre ou cinq jours par semaine et même la nuit. C'est dans une réunion qu'organisait Robinson avec des éditeurs et des artistes de comics que Stan Lee découvrit pour la première fois les dessins de Steve Ditko.


Après avoir terminé ses études, il commence sa carrière au début des années cinquante en dessinant des récits d'horreur pour Farrel, Prize, St John et Charlton Comics. Il apparait dans les revues Strange Suspense Stories, Black Magic, Fantastic Fears et Tales of the Mysterious Traveller.


Il travaille avec Jack Kirby et Joe Simon dans leur atelier puis assiste Mort Meskin pour qui il a une grande admiration.


Puis c'est dans la S-F et le fantastique qu'il oeuvre en rentrant en 1956 chez l'éditeur Atlas Comics, qui n'est autre que l'ancêtre du Marvel Comics Group. Jusqu'en 1966 il y conçoit des histoires courtes dans les revues Amazing Adventures, Journey Into Mystery (il y débute a son arrivée avec quatre pages dans le N°33 d'avril 1956) et Tales Of Suspense tout en participant à quelques séries super-héroïques.

Avec Stan Lee, il co-crée Spider-Man en août 1962 dans Amazing Fantasy 15. Bien que le héros et ses états d'âmes s'accordaient avec le style de Ditko, celui-ci, au bout de quatre ans, quitta la série. Stan Lee ne reconnut la participation de Ditko aux scénarii de Spider-Man que vers la fin de leur collaboration sur la série (38 épisodes en tout).



Il oeuvre sur la série The Hulk (dans Incredible Hulk 6 de mars 1963 puis Incredible Hulk 60 à 67 d'octobre 64 à mai 65 dans Tales to Astonish). C'est lui qui créa graphiquement le Leader et a qui l'on doit à Bruce Banner de se transformer sous l'effet du stress plutôt que sous l'effet de la Lune.


Il donne vie au Docteur Strange dans Strange Tales 110 de juillet 1963. Ce personnage est passé au second plan à cause du succès de Spider-Man mais il mérite le détours. Ditko y dessine des lieux surréalistes et des dimensions aux paysages hallucinées. En juillet 1966, dans Strange Tales 146, on voit pour la première fois l'entité cosmique appelée Eternité. Ditko lui donne une dimension véritablement cosmique et omnipotente. Eternité est l'Univers infini (espace), sans commencement ni fin (temps). On pourrait dire qu'il est Dieu...


Par la suite, il travaille pour Dell et Tower (respectivement sur Nukla et Noman). Il reprend Captain Atom (Charlton Comics), série qu'il avait animé au début des années 60, ainsi que Blue Beetle. C'est lui qui donne naissance en 1968 à The Creeper et The Hawk and the Dove pour DC Comics.


En 1969-1970, il travaille pour le magazine de Wallace Wood "Witzend" dans lequel il travaille sur Mr A. Dans les seventies, après d'autres récits dans le genre horrifique (pour Warren et Charlton Comics), il revient chez DC Comics avec Shade the Changing Man et Stalker. Il co-crée également avec Eric Stanton des saynètes sadomasochistes.


A la fin des années 70, il est de retour chez Marvel où il travaille sur Machine Man (succédant à Jack Kirby) et Rom le Chevalier de l'Espace (il succède à Frank Miller). Avec Bill Mantlo il crée Captain Universe, puis il participe à "The Further Adventures of Indiana Jones" inspiré par le personnage de Lucas et Spielberg.


Bien qu'il n'ait pas donné d'interview depuis la fin des années soixante, il continuait à travailler en 2012 dans son studio de New-York.


Steve Ditko a reçu de nombreuses distinctions : Alley Award 1962 -1963 - 1964 - 1965 - Eagle Award 1985 - Comic-Con International Inkpot Award 1987 (refusé) - Jack Kirby Hall of Fame 1990 et le Will Eisner Award Hall of Fame en 1994.




Ses créations les plus marquantes :

Spider-Man (créé avec Stan Lee en 1962, voir sa fiche Marvel Universe)
Le Bouffon Vert (créé avec Stan Lee en 1964)
Le Dr Octopus (créé avec Lee en 1963)
Electro (créé avec Lee en 1964)
Mystério (créé avec Lee en 1964)
Kraven le Chasseur (créé avec Lee en 1964)
Le Lézard (avec Lee en 1963)
Le Vautour (avec Lee en 1963)
Dr Strange (avec Lee en 1963)
Dormammu (avec Stan Lee en 1964)
Le Baron Mordo (avec Lee en 1963)
Le Justicier (avec Archie Goodwin)
Nightmare (créé avec Stan Lee en 1963)
Robbie Baldwin (créé avec Tom DeFalco en 1988)
Squirre Girl (créé avec Will Murray)
Captain Atom (créé avec Joe Gill, Cary Bates et Pat Broderick)
Mr A (Witzend 3 en 1967)
Hawk and Dove (créé avec Steve Skeates)
Shade, the Changing Man en 1977
Eternity Comics (créé avec Stan Lee en 1965)
Stalker (créé avec Paul Levitz en 1975)



 

Voir aussi Les "comics" américains / Gwen Stacy / Black Cat / Stan Lee raconte le Dr Strange / Kraven le Chasseur / Le Bouffon Vert / Marvel 1 / Stan Lee raconte les origines de Spider-Man / Fiches Super-Héros Spécial Origines 139bis / Comic Box HS 3 / Voici venir les Avengers (1) / Le Docteur Octopus Le Kangourou et le Pilleur Steve Ditko, l'escroquerie de Marvel   /  Gary Friedrich  /  Stan Lee raconte Dormammu  /  Le Baron Mordo  /  Le Caméléon  /  Le film Doctor Strange
Le monde de l'Araignée
 



 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site