Fantask 1 en PDF
 

Comics-Lug sur Facebook




Scarce 39 - Printemps 1994
 
Trimestriel - 50 Francs


70 pages

 
 
Dossier Iron Man (P. 9).


Tales of Suspense 39 à 99 (P.10).
Héros Marvel de la première génération, Iron Man (voir article de Strange 48) naît en 1963 dans Tales of Suspense. Durant cette période-clé de cinq ans sont mis en place les éléments qui constituent encore aujourd'hui les bases de la série.

Scarce n°39

Iron Man 1 à 115 (P.14).
Installé dans son propre comic book, Iron Man affronte l'obligation de paraître tous les mois tout en continuant à se renouveler. Durant les années 70, le vengeur d'acier n'est pas toujours à la fête.


 
Iron Man 116 à 160 (P.17).
Comme beaucoup de personnages Marvel à la fin des années 70, Iron Man souffrait de scénarios répétitifs et de dessins prévisibles. L'arrivée de Bob Layton et David Michelinie allait lui redonner du tonus.


 
Iron Man en France (P.19).
En janvier 1970, les éditions Lug lancent Strange. Iron Man en sera l'un des piliers, ses aventures y paraissant presque sans interruption jusqu'à nos jours.


 
Interview : Tom DeFalco (P.26).
Responsable de l'ensemble de la production Marvel, Tom DeFalco est l'un des personnages incontournables de l'édition américaine. Rencontré en septembre à la UK Comic Art Convention, il a su défendre, avec astuce et roublardise, la politique commerciale de l'ancienne Maison des Idées et s'expliquer sur les aventures qu'il imagine.


 
Les Pop Magazines, publications en technicolor (P.30).
Un tourbillon d'aventures, toutes aussi passionnantes les unes que les autres, vous attendent dans les "Pop Magazines"... tout en couleurs ! Embarquement pour un nouveau chapitre de la saga Arédit.


 
Sam Glanzman (P.36).
Artisan discret mais intègre, Sam Glanzman a traversé cinquante ans d'histoire du comic book. Le récit de sa carrière, c'est aussi celui du média dans lequel il a choisi de travailler.


 
Whilce Portacio (P.38).
Successivement encreur, dessinateur puis auteur complet, Whilce Portacio a franchi en dix ans toutes les étapes qui mènent à la gloire. Premier bilan de carrière pour l'un des graphistes favoris des fans de super-héros.


 
John Romita Jr (P.48).
Exception à une tendance qui veut que les futurs "has been" aillent redorer leur blason chez les indépendants, John Romita Jr vient d'effectuer un retour des plus remarquables chez Marvel. Après une longue absence, la vedette d'hier est en passe de devenir la star d'aujourd'hui. Histoire d'une métamorphose.


 
Daredevil, la véritable histoire (P.50).
Sans nul doute, l'un des événements de l'année 1993 a été la parution d'une mini-série fort attendue : The Man without Fear. Une fois de plus, Frank Miller revient à Daredevil, entraînant cette fois dans son sillage John Romita Jr.


Walt Simonson (P.54).
Un style élégant, un humour à fleur de peau et une exigence constante vis-à-vis de son travail : autant de traits qui caractérisent Walt Simonson. Depuis plus de vingt ans, ce grand professionnel anime avec panache les comics les plus échevelés. Qu'est-ce qui fait courir l'homme à la signature en forme de dinosaure ?


The Daily Scarce (P.65)



 

Voir aussi : Iron Man 1 à 115 / Iron Man 1 à 115 Partie 2 / Les albums des X-Men / Iron Man 1 à 115 (3) / Iron Man 1 à 115 (Fin) / Comic Box 8 / Interview de Stan Lee / Roger Stern / Des super-héros qui doutent d'eux-mêmes / Comic Box HS 3 / Strange 125 / Interview de Denny O'Neil  La série Daredevil  / Les Nouveaux X-Men
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site