Comics-Lug sur Facebook



 
Article paru dans le Strange 1 de janvier 1970

 

Une 7 CV réussie : La Renault 12Renault 12


Dans le contexte des cinq usines actuelles de Renault, celle de Flins a l'honneur de construire la Renault 12 dont le moteur vient de Cléon. On dit déjà que cette 7 CV est "la voiture de l'année". En tout cas, indéniablement, elle vient ajouter un modèle réussi dans la gamme de la Régie et apporte un nouvel atout aux partisans et défenseurs de la traction-avant. L'accueil dont elle a bénéficié au Salon de l'Auto est de bon augure. Sa cadence de fabrication atteindra 1.000 exemplaires par jour afin de satisfaire aux demandes.


Atout majeur : le prix

Dès sa naissance, un atout de poids joue en sa faveur : son prix très raisonnable de 9.980 francs pour le modèle de base avec banquette à l'avant. La version des sièges AV séparés transformables en couchette coûte 10.680 francs. Dans sa catégorie, la Renault 12 est une des moins chères, il faut bien le souligner.
A travers l'Alsace, dans la pittoresque région de ses vignobles réputés, nous avons pris en main cette berline dont l'aérodynamique a été soigneusement étudié. Capot plongeant, pare-brise très incliné, arrière sans décrochement accentué, lui donne un style original bien que restant classique dans son ensemble. Les dimensions de l'habitacle sont suffisantes pour que l'on soit à l'aise. Extérieurement, la R-12 a 10 cm de plus en longueur que la R-16 avec laquelle elle a un air de famille par ses projecteurs rectangulaires et sa calandre. La position au volant est rationnelle. Les sièges sont confortables et souples. Le tableau de bord à visière anti-reflet possède trois cadrans lisibles. Sur toute la largeur, une tablette vide-poches pratique est complétée par une vaste boite à gants. Le levier de vitesse au plancher se manoeuvre sans difficulté et révèle aussitôt la douceur de fonctionnement de la boîte.



Renault 12 Gordini54 chevaux efficaces

Dès le départ, les 54 CV du moteur se montrent efficaces. Tout à l'avant en porte-à-faux, des masselottes montées sur ses supports de fixation en absorbent les vibrations. La direction est précise. On a plaisir à piloter quelle que soit la route empruntée. L'insonorisation est suffisante. Le comportement impeccable, l'équilibre de la voiture assurent une stabilité parfaite. La suspension encaisse sans grosses réactions les mauvais revêtements. Le freinage répond aux sollicitations mais exige de l'énergie pour enfoncer la pédale. A grande vitesse, son efficacité gagnerait en se manifestant moins tardivement. Un tronçon d'autoroute, en quittant l'aéroport de Bâle-Mulhouse pour remonter vers Colmar, nous a permis de constater que la vitesse plafond avoisine 150 Kmh. Les 400 mètres, départ arrêté sont couverts en 20'', le kilomètre atteint en 37''3. Il suffit de 18''6 pour monter de 0 à 100 km. En gravissant les lacets menant aux cols de la Schlucht et du Bonhomme, puis dans la traversée de la forêt d'Engenthal conduisant à Wangenbourg, nous avons été stupéfaits de voir la Renault 12 s'accrocher littéralement à la route en toutes circonstances. L'étagement des vitesses, tant en plaine qu'en montagne, donne satisfaction : 1ère jusqu'à 45 kmh ; 2ème 80 kmh ; 3ème 120 kmh avec une plage partant de 50 kmh qui évite la plupart du temps de rétrograder, sauf si l'on pense à soulager les freins dans une longue descente avec succession d'esses, comme ce fut le cas lors de notre périple d'essai.

Le coffre à bagages peut contenir 356 dm3 de valises, haut et carré, il accueille la roue de secours placée sur le côté verticalement. Un réservoir de 50 litres, inhabituel dans la catégorie de 1.300 cc, assure une autonomie appréciable, la consommation moyenne s'élevant à moins de 9 litres (Lors de notre essai, nous avons consommé 8 litres 7 aux 100 km).

Par sa merveilleuse tenus de route, la souplesse et la précision de sa direction, sa visibilité totale et son confort, la Renault 12 fait honneur à la construction automobile française. C'est une voiture qui répond aux caractéristiques d'ensemble souhaitées par une très grande partie de la clientèle. Sa sortie constitue l'évènement marquant de l'année pour la Régie qui continue à aller de l'avant.
 

Voir aussi : Les articles culturels des périodiques Lug  / 
 
 
 



Créer un site
Créer un site