Fantask 1 en PDF
Comics-Lug sur Facebook



 

Que les X-Men soient !

 

Les plus grands noms du comic book ont travaillé sur les Uncanny X-Men : les personnages de la série, leur apparence physique, leur comportement, leurs aventures sont le résultat de l'influence que ces artistes renommés ont exercée les uns sur les autres. Des illustrations retracent les différentes étapes qui ont abouti à la création de l'équipe originale et de ses émules, "Les Nouveaux X-Men".

Aucun artiste, aussi doué soit-il, ne part de zéro. Chacun apporte avec lui ses expériences et l'influence de ses maîtres. Un comic est une œuvre collective au service de laquelle chacun met son talent pour atteindre la perfection.

 



 

A l'époque de leurs modestes débuts, les X-Men portaient tous le même uniforme bleu et jaune. Le scénariste Roy Thomas, qui souhaitait depuis longtemps donner Les anciens X-Men par Ross Andruà chaque mutant un costume personnalisé, a vu son rêve devenir réalité avec l'arrivée de Ross Andru dans le numéro 39. Depuis que Ross et Roy ont ouvert la voie, les personnages ont souvent changé de look.

 













 

Il arrive qu'une couverture ne soit pas retenue parce que sa composition n'est pas satisfaisante. Ce fut le cas pour cette couverture signée Werner Roth pour X-MenCouverture de X-Men 33 33. Sur la version finale, le redoutable Fléau figure en gros plan.

 











 

 

Couverture de X-Men 25Un artiste peut créer un personnage ou une couverture qui ne correspond pas à l'idée que s'en fait le reste de l'équipe. Cette couverture dessinée par Werner Roth pour X-Men 25 fut remplacé par une œuvre du co-créateur des X-Men : Jack Kirby.



 










 

Comment Diablo a évincé Vampyre... Cockrum voulait adjoindre aux nouveaux X-Men une créature non-humanoïde et un peu cauchemardesque. Mais de l'avis du responsable de publication Roy Thomas et du scénariste Len Wein, Vampyre était trop excentrique et risquait de donner une image négative du groupe. De plus,Vampyre de Dave Cockrum l'équipe artistique lui préférait Diablo et un gentil démon suffisait.

 










 


 

Au départ, Diablo n'était pas destiné à être un X-Man. Il devait faire partie de la "Legion of Super-Heroes" de DC Comics puis de ses émules, les "Outsiders". The Outsiders de Dave CockrumMais d'après le dessinateur Dave Cockrum, Murray Boltinoff, responsable de publication chez DC, trouva le personnage trop farfelu. Cockrum introduisit alors son fier-à-bras aux oreilles pointues et à la peau bleue chez les X-Men de Len Wein !

 














 

 

Pour Wein, Cockrum et Thomas, le costume original d'Epervier (qui était destiné à mourir de toute façon) évoquait davantage l'uniforme d'un pilote de l'armée de l'airPremier costume d'Epervier que l'habit d'un guerrier indien. Dave renonça aux combinaisons intégrales de rigueur chez les super-héros pour un costume plus proche du vêtement traditionnel des Indiens d'Amérique mais rehaussé de couleurs vives pour rester dans l'esprit super-héros.

 












 

Première esquisse de TornadeTornade est probablement le meilleur exemple de l'évolution du look d'un personnage entre sa création et le résultat final. Au début des années 70, Dave Cockrum comptait créer un nouveau groupe pour la "Legion of Super-Heroes" de DC. Il quitta DC Comics pour Marvel et les X-Men avant l'aboutissement de ce projet. Wein et Thomas, qui planchaient sur les nouveaux X-Men, avaient imaginé un sorcier doté du pouvoir de contrôler les conditions atmosphériques. Dans son carton à dessins, Cockrum avait une créature de rêve nommée Quetzal mais l'équipe lui préféra une autre de ses créations : une afro-américaine nommée la Chatte Noire qui avait le pouvoir de changer de forme et qui convenait mieux à la série. En mélangeant le costume de la Chatte Noire, les pouvoirs du sorcier et les traits de Quetzal, l'équipe donna naissance à Tornade. Les cheveux blancs sont une idée de dernière minute de Dave ("Tant que ça ne lui donne pas l'air d'une mémé", avait dit Wein) et la cape est empruntée à la Marvel Girl initiale. Comme quoi, rien ne se perd.

 






 

Wolverine-Serval est la preuve que plusieurs artistes peuvent apporter leur touche personnelle à un personnage sans trahir l'oeuvre du créateur original. C'est JohnPremière esquisse de Wolverine alias Serval Romita qui a réalisé les premiers croquis de Wolverine en se basant sur des recherches effectuées par Len Wein sur l'animal du même nom (un mammifère carnassier qui porte en français le nom de Glouton). Au fil des années, le look de Serval a été souvent modifié mais malgré ces changements, le personnage reste fidèle au modèle ébauché par John : sauvage, petit (1,60m) et muni de griffes.



 









 

Jean Grey alias PhoenixQuand il redessina Marvel Girl pour les nouveaux X-Men, Cockrum subit l'influence de la fin des années 60 et du début des années 70, donnant à Jean Grey l'apparence d'une meneuse de revue ! Personne (Dave compris) n'était satisfait du résultat. L'idée du Phénix prit corps et inspira à Cockrum une Jean Grey qu'allait immortaliser un des plus célèbres scénarios de l'histoire du comic book (ci-contre, extrait du guide de 1977).





Premier costume de Phoenix
















 


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site