MUSTANG 58 en PDF




 

Neal AdamsNeal Adams

 

Neal Adams est né le 15 juin 1941 à Governors Island (Manhattan, New York).

 

Après avoir étudié à la Shool of Industrial Arts de New York, Neal Adams entre à l'âge de 19 ans chez Johnstone & Cushing où il crée des illustrations publicitaires. Il débute en 1959 comme assistant de Howard Nostrand sur la bande Bat Masterson, réalise quelques comic books pour Archie Publications, et en 1962 se charge du graphisme de la bande Ben Casey (sur un scénario de J. Caplin), pour la Newspaper Enterprise Association, jusqu'en 1966. Il devient ensuite l'assistant de Lou Fine sur Peter Scratch, de John Prentice sur Rip Kirby et de Stan Drake sur Juliet Jones.



Engagé par National Periodical Publications (D.C. Comics), après une période de routine dans des albums de Bob Hope et Jerry Lewis, il s'affirme avec The Spectre, Superman, Flash, Teen Titans et spécialement avec Deadman, publié dans Strange Adventures, dont le dessin précis, tout en lignes verticales et en découpe moderne des encadrements, est d'une grande rigueur. Sous sa plume, Deadman devient aussi plus humain. Sa version de Batman est célèbre : le justicier nocturne, athlétique et ténébreux, avec un masque aux très longues oreilles et une cape ample et plissée. En 1970, sur des textes de Dennis O'Neil, il se charge de la série du couple inédit Green Lantern and Green Arrow, très réaliste et décidément en avance sur son temps.



Pour Marvel, il dessine X-Men, The Avengers, The Inhumans et El Diablo. En 1971, il devient le président de l'A.C.B.A., une association américaine réunissant les professionnels du comic book, et reçoit la même année le prix Phénix de la meilleure BD étrangère pour Green Lantern.



Puis il choisit la collaboration indépendante, avec la Warren et des journaux tels que L'Echo des Savanes et Fluide Glacial, avec de remarquables histoires d'horreur dans lesquelles son style a trouvé une nouvelle et convaincante expression.



A la fin des années 70, il devient éditeur de comic books et on le retrouve sur des titres comme Crazyman et Urth 4 pour Continuity Associates. En 1978, il reprend également un court temps la série Big Ben Bolt, diffusée par le King Features Syndicate.


 

Par son sens de la mise en espace, par son traitement graphique dynamique et novateur, Neal Adams joue un rôle important dans l'univers du comic book. A ce titre, il influence un grand nombre de jeunes illustrateurs.



 
 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site