Mustang 61 du mois de janvier 1981, vendu au prix de 4,50 Francs.


Mustang 61 des éditions Lug avec Photonik et Mikros Dépôt légal : 5 janvier 1981.


Le prix de l’abonnement pour la France est de 50 Francs et pour l’Afrique du Nord, Communauté et Etranger : 56 Francs.


Nous avons en couverture Photonik et Tom Pouce combattant un gorille et un lion.




En page 3 débute un nouvel épisode de Mikros, titan microcosmique. Il a pour titre "Le conte d’Hoffmann" (1981).
Pendant que des légions d’insectes envahissent New-York, dans son repaire au sommet de l’Empire State Building, Super-Termitor est assiégé par Mikros, Crabb et Saltarella, qu’il croyait avoir éliminé. Détruisant le blindage du laboratoire, ils y trouvent le professeur Hoffmann inconscient. Revenu à lui, il explique que Super-Termitor avait besoin de lui pour manipuler le génome des insectes pour qu’ils s’en prennent aux humains. Au vu des nuées d’insectes au-dessus de New-York, le plan a réussi. Malheureusement, Super-Termitor s’est enfui. Mikros se met alors au boulot, réinitialiser le code génétique d’une nuée pour qu’elle contamine toutes les autres. Mais au moment où Mikros allait réussir, l’immeuble se met à trembler et un pan entier du building décolle, propulsé par de bruyants réacteurs. Mikros, Saltarella, Crabb et le professeur Hoffmann sont désormais prisonniers d’une partie de l’Empire State Building qui file droit dans l’espace. Retentit alors la voix menaçante de Super-Termitor. Il proclame qu’ils sont désormais ses esclaves et qu’ils le serviront à la tête de ses légions insectivores pendant que le professeur travaillera dans ses laboratoires de recherche. Pour montrer sa toute puissance, il transforme, sous les yeux de nos sup’héros, le professeur Hoffmann en une effrayante larve prisonnière d’un cocon. Saltarella est bouleversée par ce spectacle ignoble et se jette en pleure dans les bras de Mikros. Fous de colère, les trois héros se déchaînent alors contre leur prison, mais c’est peine perdue car elle est indestructible. Ils vont donc assister, impuissant, à la destruction de la base lunaire Tycho One. Avec elle, disparaîtra à jamais la race humaine. Dans la salle des télécommunications de la base, c’est la panique. Depuis trois jours, aucune communication avec la Terre. Le personnel s'interroge. Mais ce n’est rien face à la chose à laquelle ils assistent maintenant : l’alunissage d’un immeuble sur le satellite de la Terre ! Ne pouvant assister impuissant à un massacre, Mikros tente le tout pour le tout. Grâce à son émissions ultra-sonique, lui et ses compagnons se mettent bientôt à rétrécir inexorablement, de la taille de poussières jusqu’à celle des atomes en passant par la dimension microbienne. Dans le monde atomique, ils suivent les champs magnétiques et atteignent une prise électrique qui les conduit au-dehors. Ils se dirigent rapidement vers le bunker du canon neutronique. Percevant leur fuite, Super-Termitor s’en prend à la base lunaire. Pendant que Crabb et Saltarella s’occupent des soldats de Tycho One, Mikros foudroie Super-Termitor avec le canon neutronique. Il ne reste de lui qu’un énorme cratère, dans lequel ils découvrent le corps de Hoffmann. En fait, l’insecte qui avait parasité le professeur n’était autre que Super-Termitor au stade larvaire. Il avait besoin d’un corps pour s’incarner. Hélas, le professeur Hoffmann n’a pas survécu au choc neutronique. Pendant que Mikros et ses comparses se recueillent sur la tombe du malheureux, les hordes volantes continuent à détruire la vie sur Terre…
Comme d’habitude, cet épisode est supervisé par Malcolm Naughton (Marcel Navarro) et le scénario, le dessin et l’encrage est de John Milton (Jean-Yves Mitton) (Voir également Jean-Yves Mitton, Lug et Mikros).



La série la plus mauvaise de Mustang débute à la page 21 de ce numéro. Il s’agit de Mustang avec un épisode nommé "Orvik, messager de l’espace !".
Orvik apparaît parmi la famille qui héberge Mister Circus pendant qu’elle est attaquée par une bande de loubards. Il est à la recherche d'Ozark, car il a un message de la part du Gardien du Seuil à lui transmettre. Ozark se trouve à quelques centaines de mètres de là, retrouvant ses esprits avec l’aide de son cheval Mustang. Ils ont été guéris des radiations par un homme qui leur a laissé un message énigmatique. Ozark arrive bientôt là où se trouve Orvik. Ozark est surpris et ne comprend pas du tout ce qui lui arrive. Orvik arrange la chose en se servant de son Ka, qui a enregistré ce qu’Ozark a oublié. Puis Orvik raconte ses origines. Il y a 8000 ans il été déjà présent sur Terre où il a appris aux humains certaines lois qui leur permirent d’édifier des monuments fabuleux. Orvik fut déçu quand ces lois furent utilisées également à mauvais escient. Ensuite Orvik, Ozark et Mister Circus rejoignent la troupe du Magi-Circus. Tous réunis, Orvik leur apprend qu’un peuple d’une autre dimension, à l’aide d’un alignement de planètes, va envahir la Terre. Bien avant la préhistoire, ce peuple, les Ür, vivaient sur notre planète. Mais après avoir épuisé les ressources naturelles, ils durent s’exiler dans une dimension parallèle où, malgré tout, ils s’éteignirent. Non sans avoir créé vingt-deux spécimens immortels de Grontz ! Ces Grontz ont pour mission d’amener sur terre un œuf cosmique contenant une lyre ( !!!), contenant elle-même les gènes des Ür ( !?!?). Une fois l’œuf en place, ils détruiront toute vie sur Terre pour laisser place à l’ancien peuple. Pendant l’explication d’Orvik, les Grontz mettent leur plan à exécution…

Scénario : Jack Nolez (pas doué !!), dessin de Frank Honest (enfin si l’on peut appeler cela des dessins !!).


Page 38 : La civilisation Grecque (Les grands écrivains et philosophes grecs – Les arts en Grèce – Le mobilier).

Page 42 : Les Sioux (Nous venons en paix).



En 45ème page, nous retrouvons Photonik dans "Lâchez les fauves !"
Dans son vaisseau-building, le Minotaure s’interroge sur l’immunité des lointains appelés  Photonik, Ziegel et Tom Pouce à ses ondes audio-hypnotiques. Pour Photonik, il comprend que ce sont ses super-pouvoirs qui en sont à l’origine et pour le docteur Ziegel, que ce sont ses facultés mentales qui le protègent. Seule une inconnue l’obsède : la raison de l’immunité de Tom Pouce. Car il ne possède aucune faculté particulière. Il est donc l’élément le plus faible du trio, du moins le croit-il. Il décide de le capturer pour lui faire subir un examen complet. Les résultats obtenus permettront au minotaure de perfectionner ses émissions d’ondes hypnotiques. Pour ce faire, il envoie au zoo de Central Park, l’Executeur, qui a pour mission de faire sortir Tom Pouce de sa cachette. Sa méthode est des plus simples : ouvrir les cages des animaux sauvages au moment où le zoo est le plus fréquenté. Deux gardiens l’aperçoivent et décident de l’arrêter. Il assomme le premier d’un coup de poing magistral, tandis que le second est arrêté par des rayons sortant de ses yeux ! Bientôt, gorilles, lions, ours, panthères et guépard déferlent dans les allées du zoo. Les gardiens foncent alors sur les fusils hypodermiques pendant que la police arrive sur les lieux. Dans son repère souterrain, Photonik tient compagnie à Tom Pouce quand le docteur Ziegel les contacte par télépathie qui les met au courant du drame qui se déroule non loin de là. Tom Pouce s’élance alors, seul. Il est repéré par les guetteurs du Minotaure, qui avertit l’Exécuteur de sa position. De son côté, Photonik sauve des visiteurs menacés par deux félins belliqueux avant de venir à la rescousse de Ziegel qui tient à distance un immense gorille. Il veut l’arrêter en projetant un rayon d’énergie photonique. Mais à la surprise de Photonik, rien ne se passe ! Il en oublie le gorille qui se jette sur lui et le jette à terre. Ziegel n’a plus le choix : il foudroie le gorille d’une décharge électrique provenant de son parapluie. Le géant s’effondre. Tom Pouce vient en aide à deux gardiens aux prises avec un lion. S’approchant de lui, ses paroles ont un effet incroyable : le lion se fait aussi doux qu’un agneau. L’Exécuteur l’observe à distance. Tout à coup une petite auréole de lumière apparaît sur la tête du lion, et celui-ci se jette sur Tom Pouce. Sa tête heurte le sol. Tom Pouce est inconscient. Heureusement les gardiens endorment la bête avec leur fléchette de tranquillisant. Accroupis près du garçon, ils sont surpris par le rayon de l’Exécuteur. Photonik reprend ses esprits et se rend compte, ébahi, qu’il est redevenu Thaddèus Tenterhook. Ziegel lui explique que cela est dû au trop long séjour dans les grottes, qui a eu pour effet de couper Photonik des sources lumineuses que sont le Soleil, la Lune ou les étoiles. Ce n’est pas tout, il lui apprend que Tom Pouce a été capturé par le sbire du Minotaure. Le Minotaure ignorant la véritable apparence de Photonik, Thaddèus va se rendre dans le vaisseau-building pour sauver Tom Pouce. Sur les indications mentales de Ziegel, il se rend au sommet du building. Il arrive au niveau de l’héliport, mais les ondes mentales de Tom viennent d’un bloc surplombant l’héliport. Thaddèus finit par découvrir le système permettant d’y pénétrer. Il aboutit dans une pièce remplit d’hommes du Minotaure. Il réussit à s’échapper mais l’Exécuteur le rattrape et le tient à sa merci. A ce moment Ziegel perd le contact mental avec Thaddèus. Et l’examen, ou plutôt la dissection, de Tom est imminent…
Supervisé par Malcolm Naughton (Marcel Navarro), cet épisode est l’œuvre de Cyrus Tota.
 

En 3ème de couverture, Le Courrier des Sup’Héros

En 4ème de couverture, Lug nous présente la couverture du prochain numéro de Mustang (n°62). Il contiendra un nouveau venu : Cosmo, en remplacement du pitoyable Mustang. Cosmo est une série de Marcel Navarro et de Jean-Yves Mitton. Elle conte les aventures du Prince Cosmo, de Yana, de Punky et du robot Bibip, qui pour échapper à la déportation, s’échappent de l’Empire de Fer. Il sont alors poursuivis dans toutes la Galaxie par Rexor, l’Empereur de cet empire dictatorial.


 

Voir aussi : Ciro Tota / Auguste Vistel / Blek le Roc / Périodiques Lug en janvier 1979 / En juin 1979 / En mai 1981 / En juin 1981 / Cosmo / Epsilon / Interview de Mitton / Interview de Tota / Jean Frisano / Mitton, Lug et Mikros / Kiwi / Kronos / Les éditions Lug / Lug-revue juin 82 / Lug-revue janvier 84 / Mikros / Jean-Yves Mitton / Mustang / Mustang 57 / Mustang 67 / Mustang Sup'héros / Nevada / Ombrax / Photonik / Rodeo / Yuma / Zembla / Mustang 58 / Marvel 1 /  Mustang 66  /

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site