L'Hydra est une organisation criminelle. Elle fut créée par le Baron Wolfgang von Strucker. Vaincu par le commando de Nick Fury, Strucker s'allia avec Crâne rouge, l'ennemi de Captain America.
Fiche Marvel de A à Z parue dans Strange Spécial Origines 226bis d'octobre 1988.
 

Hydra

 
L’HYDRA est une organisation criminelle qui, à son apogée, était l’une des plus puissantes et des plus dangereuses au monde. L’HYDRA est essentiellement composée d’hommes à quelques exceptions près comme Laura Brown, la fille de l’Hydra Suprême, et Madame Hydra qui prit par la suite le nom de Vipère. Les agents de l’HYDRA portent des costumes verts et des cagoules qui leur couvrent la tête à l’exception de la bouche et du menton. L’organisation tire son nom du serpent aux multiples têtes de la mythologie grecque : ces têtes avaient la propriété de repousser si on les tranchait. L’HYDRA s’enorgueillit en effet de sa capacité à se regrouper et à se reformer après chaque défaite.


L’HYDRA fut créée par le Baron Wolfgang von Strucker, aristocrate prussien et commandant dans l’armée nazie. Rendu furieux par les défaites de Strucker face au commando americain Nick Fury et par son refus d’exécuter la population d’un village français, Hitler donna l’ordre à la Gestapo de l’assassiner. Mais Strucker quitta l’Allemagne avec la complicité du bras droit d’Hitler, Crâne Rouge.


Au Japon, Strucker rencontra des individus qui avaient formé une société secrète dont le but était de conquérir le monde. Strucker devint rapidement le cerveau de l’organisation. Il dirigea des raids sur des usines militaires et des arsenaux dans le monde entier. Bien que les uniformes de l’HYDRA soient très orientaux, la structure de la société, copiée sur le modèle fasciste, atteste du rôle déterminant de Strucker. Le nom d’HYDRA est occidental et son cri de ralliement "Hail Hydra !" est une variante de "Heil Hitler !".


En mettant sur pied une armée pour l’HYDRA, Strucker assassina l’Hydra Suprême (un Japonais), et il s’arrogea son titre. Il entreprit la construction d’une forteresse sur une île du Pacifique sud qui devint la base principale de l’HYDRA. Il recruta une équipe de savants émérites qui constituèrent plus tard l’A.I.M. Mais au moment où l’HYDRA allait s’équiper d’armes nucléaires, l’île fut envahie par des commandos japonais et américains et elle fut détruite. Mais Strucker réussit à prendre la fuite.

 
 
Après la seconde guerre mondiale, Strucker réorganisa l’HYDRA aux Etats-Unis. Mais il décida de rester dans l’ombre et créa un comité central appelé THEM chargé de superviser les opérations de l’HYDRA et de ses filiales. Il prit le titre de Grand Empereur. En société, il utilisait de nombreuses identités différentes dont celle du milliardaire Don Guy Antonio Caballero. Une toute petite fraction de l’HYDRA connaissait son existence.


THEM nomma un homme d’affaires, Arnold Brown, au titre d’Hydra Suprême. Brown travaillait pour l’Imperial Industries International et grâce à lui, l’HYDRA put acquérir des armes, des sous-marins et des avions de combat.



Pour mettre l’HYDRA en échec, le gouvernement créa le S.H.I.E.L.D. dont le directeur s’avéra être le pire ennemi de Strucker : le Colonel Nicholas Fury. Peu après la nomination de Fury, l’HYDRA menaça d’irradier la Terre avec sa bombe à Betatrons. Tony Stark désamorça la bombe et Fury investit le Q.G. de l’HYDRA à New York. Brown fut tué par erreur par ses propres agents.


A la mort de Brown, Strucker reprit le titre d’Hydra Suprême et menaça de faire sauter la planète avec une bombe à spores. Strucker avait alors réinstallé l’HYDRA sur un atoll synthétique dans le Pacifique sud. L’île fut envahie par le S.H.I.E.L.D. et Fury fit exploser la bombe. L’île coula et Strucker mourut.


Depuis, l’organisation n’a pas réussi à retrouver sa puissance. Les membres les plus brillants ont disparu dans l’explosion et l’A.I.M. s’est séparé de l’HYDRA. La filiale de l’HYDRA à New-York a été successivement dirigée par Madame Hydra, par le Moissonneur et par le Fantôme de l’Espace. Par la suite elle fut reprise en main par Silvio « Silvermane » Manfredi qui recruta de nombreux criminels costumés, mais l’organisation fut de nouveau démantelée par le S.H.I.E.L.D.


L’actuelle Hydra a abandonné son idéologie fasciste. C’est une organisation criminelle et subversive internationale, dont les ambitions n’ont rien à voir avec celles de l’Hydra des origines.
 
 
 
 



Créer un site
Créer un site