La première Torche Humaine est un androïde de Phineas Horton. Son nom est Jim Hammond.

Comics-Lug sur Facebook

 


La Torche Humaine
 

L’androïde appelé la Torche Humaine a été créé par le Professeur Phinéas Horton. Son pouvoir de s’enflammer provient en fait d’un défaut de fabrication, au contact de l’oxygène son corps s’embrase sans aucun contrôle. Par la suite, il apprenant à dompter sa combustion, il devient policier sous le nom de Jim Hammond. Un jeune homme nommé Toro, cracheur de feu dans un cirque, le rejoint pour lui prêter mains fortes contre les criminels et les super-vilains de toutes sortes.


Couverture de Marvel Comics 1 avec la première Torche Humaine, créée par Carl Burgos
La Torche Humaine est une création de Carl Burgos (scénariste et dessinateur). Il apparaît pour la première fois dans le 1er numéro de Marvel Comics (1939). En 1940, il acquiert son propre comic book, publié par Timely Comics (ancêtre de Marvel Comics). La Torche Humaine poursuit ses aventures jusqu’en 1954.
 
 
En 1942, son créateur cède la place au dessinateur Edd Ashe, assisté aux scénarios par Stan Lee. Ce dernier invente une seconde Torche Humaine (Johnny Storm) en 1961, qui fait partie de la désormais célèbre équipe des Quatre Fantastiques. Johnny Storm vit également des aventures en solo dans Strange Tales (1962 à 1965). Mais bientôt l’inévitable arrive, les deux Torches sont amenées à s’affronter dans un combat titanesque dont sort vainqueur Johnny Storm (bataille relatée dans Fantastic Four Annual 4).


LaFantastic Four Annual 4, avec le combat de la Torche originale et Johnny Storm, la Torche des Quatre Fantastiques Torche Humaine des origines sera recyclée car sa structure corporelle servira pour la création, par le robot Ultron, de l’androïde synthétique appelé la Vision, futur chef des Vengeurs. (voir aussi Stan Lee raconte les Vengeurs). Jim Hammond revient quant à lui dans une mini-série (1990) intitulée "Saga of The Original Human Torch" (Marvel Comics et publiée en France par les éditions Lug dans Spécial Strange).









 

Voir aussi les albums des FF, Fantask, les 4 Fantastiques, Marvel, Nova 72, 85 et 90, les RCM, Scarce 46, Strange Special Origines 199bis, Special Strange 16 et 20, Special Strange Origines 178bis, Les "comics" américains, Les maisons d'édition de 1935 à 1955, l'âge d'or des comics, Le Maître des Maléfices, La Vision, Bill Everett La Vision dans Scarce 49
 

 
 



Créer un site
Créer un site