Comics-Lug sur Facebook


 

Hulk : trois acteurs pour un rôle (tiré de Studio Ciné Live HS 23) Par Sophie Benamon  2ème partie

 

Edward Norton dans L'Incroyable Hulk (2008)L'Incroyable Hulk avec Edward Norton



L'interprète de Fight Club a toujours dit que Hulk était un personnage qui le fascinait. Il était en lice pour l'interpréter dans la première adaptation mais a, dit-on, refusé le rôle en raison de la faiblesse du scénario. L'avenir lui donnera raison. Le comédien, qui s'est fait, au début des années 2000, producteur et réalisateur, veut garder le contrôle. Il approuve le choix du réalisateur Louis Leterrier dont il a apprécié Le Transporteur 1 et 2. "Louis et moi, expliquait-il, sommes attirés par les mêmes choses, esthétiquement parlant. Il aime les films comme Alien qui ont une image sombre et un peu brute." Norton apporte aussi de nombreuses idées au script même s'il n'est pas crédité comme scénariste.


Le comédien n'a qu'une idée en tête : faire avec Hulk ce que Christopher Nolan a fait avec Batman, en redémarrant la franchise sur des bases modernes. Il envisage d'interpréter le personnage dans plusieurs films. "J'ai pris ce rôle au sérieux parce que j'adorais Hulk et Bruce Banner quand j'étais enfant, confie Edward Norton. Après avoir été irradié par des rayons Gamma, ce scientifique se retrouve obligé de fuir et mener une existence solitaire. Il y a quelque chose qui touche les gens dans le destin de cet homme qui s'exile de lui-même afin de protéger le monde de cette chose terrible qu'il a en lui. Quand vous êtes adolescent, cette histoire résonne en vous avec une force incroyable. A cet âge-là, on se sent seul et opprimé, et on rêve de pouvoir se transformer en quelque chose de plus fort pour tenir tête à ceux qui nous ennuient." Le comédien est soucieux de montrer qu'il a pris de la distance avec l'adaptation de 2003. Il place la barre très haute et défend une vision mythologique du personnage :"il y a quelque chose de Prométhée dans Hulk. Ce Titan vola le feu divin et fut condamné à l'exil. Le film permet d'aborder des thèmes complexe comme le fait de se sentir comme un étranger. J'ai remarqué que, souvent, les immigrés se sentaient proches de Hulk."


Cependant, au moment du montage, Norton et Leterrier poussaient pour une version longue de L'Incroyable Hulk tandis que Marvel insistait pour une intrigue plus resserrée et remplie d'action. Quelques temps plus tard, le comédien fut même écarté du projet Avengers, Marvel invoquant des différences "créatives" et un manque "d'esprit d'équipe". Ce qu'Edward Norton nia. D'habitude discret, il a publié, pour l'occasion, un message sur le mur de sa page Facebook : "Comme vous le savez, je n'aime pas beaucoup parler du côté business du cinéma, parce que je souhaite préserver, au mieux, le côté magique des films pour le public. Il semblerait qu'il ne soit pas possible pour moi de continuer à interpréter Bruce Banner dans Avengers. Je sais que c'est déstabilisant pour beaucoup de gens et j'en suis triste. Mais je suis sincèrement reconnaissant envers Marvel de m'avoir offert la chance de faire partie de la longue et brillante histoire de Hulk."
 

 
 



Créer un site
Créer un site