Histoire de la B.D.Strange 81


2. Les premiers ballons

On croit communément que le "ballon" est une invention moderne, c'est une erreur. On sait aujourd'hui qu'il en existe des exemples fort anciens.
Il y a des siècles que peintres et sculpteurs utilisèrent des bandes écrites pour expliquer la signification de leurs oeuvres. Autour des illustrations des codes du Moyen Age, on peut remarquer des textes surgissants de la bouche des personnages qui sont représentés, exprimant ainsi les idées des auteurs.
L'un des plus beaux exemples est celui du manuscrit de l'Apocalypse réalisé en 1230 qui représente l'adoration du Christ par les vieillards. On connaît également un autre manuscrit du commencement du XIVème siècle dit de Karlsruhe. Il représente Raymond Lulle discutant avec un esclave sarrasin. De la bouche des personnages sort le dialogue; hélas! La discussion se termine par la pendaison du malheureux sarrasin!
Sur une peinture sur bois de Protat qui date de 1370 on peut voir également personnages et ballons; de même sur le livre célèbre "Les Belles Heures du Duc de Rohan" on peut voir un moribond parler avec Dieu.
Les Anglais attribuent l'invention des ballons à William Hogarth, peintre et caricaturiste anglais du XVIIIème siècle, mais leur usage ne devint courant qu'à partir du XIXème siècle. Ballons et dessins constituent la Bande Dessinée, que l'on assimile désormais à un art littéraire.


 


3. Les précurseurs

La Bande Dessinée de forme moderne a connu de nombreux précurseurs. Pour nous en convaincre, il suffit de puiser dans les cultures populaires de tous les pays et de tous les temps.
Jusqu'à la fin du XVIème siècle, l'imagerie populaire se résumait dans des livres comme les "Bibles de Noël", "Le Médecin des pauvres", "L'Almanach des Bergers" ou encore les dessins des chansonniers.
Au cours des XVIIIème et XIXème siècles apparaissent des vendeurs ambulants qui présentent sur leurs pancartes une série de dessins pour vanter leur marchandise.
En 1820, apparaissent les célèbres "Images d'Epinal" de J.C. Pellerin.
C'était des feuilles destinées aux enfants, elles offraient des scènes illustrées de dessins aux couleurs violentes. Elles abordaient des thèmes politiques, historiques, pédagogiques, scientifiques, récréatifs... Ce fut là une nouveauté qui obtint un grand succès.
En 1822, aux Etats-Unis, on met au point un système d'impression par litographie. Cela constitue une véritable révolution dans la presse. Dès lors, commence la publication des séries dessinées pour enfants. Avant elle, la seule figuration narrative conçue pour les enfants était le Jeu de l'Oie.
 
 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site