Comics-Lug sur Facebook

 

Gary FriedrichGary Friedrich



Gary Friedrich naquit à Jackson dans le Missouri. Il sortit diplômé de la "Jackson High School" en 1961. Adolescent, il fut ami avec le futur scénariste Roy Thomas. En février 1964, il obtint un emploi dans 2 hebdomadaires de Jackson. "Je travaillais 80 heures par semaine pour 50 $", rappela-t-il en 2001. "J'écrivais et j'éditais l'ensemble du journal. Je faisais tout le travail de rédaction sans aucune aide. J'ai failli devenir fou". Friedrich s'était marié l'année précédente et il avait un jeune fils qu'il ne voyait presque jamais. En plus de tout ce travail harassant ou à cause de lui, il tomba alors dans l'alcoolisme.


Le journal cessa de paraître en été 1965. Friedrich travailla alors dans une usine de Cape Girardeau. Mais Roy Thomas, désormais scénariste chez Marvel à New York, appela son ami et lui suggera de travailler en  indépendant dans les comics. Friedrich s'installa à Manhattan avec Roy Thomas et Dave Kaler. Par la suite, lui et Thomas prirent un appartement à Greenwich Village.


Ils s'y installèrent à l'aube du mouvement hippie, quand le Village devenait un haut lieu de création artistique. "Nous allions au théâtre qui allait devenir le Fillmore East, c'était l'émergence des concerts de rock, avec entre autres Chuck Berry. Je laissais alors pousser mes cheveux et devenais un véritable hippie".


Roy Thomas recommanda Friedrich à l'éditeur Dick Giordano de Charlton Comics, où il écrivit des histoires romantiques. Puis avec l'aide de Thomas, Friedrich commença à écrire des séries de super-héros. Il commença par Les Sentinelles (avec Sam Grainger) dans Thunderbolt 54 (octobre 1966). Il écrivit deux autres numéros avant de passer la main. Puis Friedrich écrivit les dialogues des trois premiers numéros du Blue Beetle, dessinés par Steve Ditko, puis Captain Atom 83-86 (nov. 1966 - juin 1967). La dernière histoire de Friedrich pour Charlton Comics fut "If I Had Three Wishes", illustré par Steve Ditko, dans Ghostly Tales 60 (mars 1967).



A cette époque, Friedrich avait déjà commencé à écrire des westerns pour Marvel, comme Kid Colt Outlaw, Two-Gun Kid, Rawhide Kid et sa première série régulière : Western Ghost Rider (6 numéros), co-scénarisé avec Dick Ayers. Il a oeuvra ensuite sur Sgt. Fury and his Howling Commandos 42 (mai 1967). Le numéro 43, concernant la première mission des Howling Commandos, fut co-écrit avec son ami Roy Thomas.


Sa première série régulière de super-héros fut Incredible Hulk Vol.2, qu'il reprit au numéro 102 (avril 1968), ainsi que l'annual de 1968 titré The Incredible Hulk Spécial 1. Par la suite, Friedrich sera surtout affecté sur des titres en transition ou proche de l'annulation, comme Uncanny X-Men, Captain América, Captain Marvel, Daredevil, Nick Fury Agent of S.H.I.E.L.D. ou encore "Black Widow" dans Amazing Adventures. Il écrivit encore quelques westerns comme The Gunhawks et il co-créa le Phantom Eagle avec Herb Trimpe.


Friedrich fut aussi le co-créateur et le scénariste du Ghost Rider. Plus tard, il fit équipe avec le dessinateur Mike Ploog sur Marvel's Monster of Frankenstein, dont les cinq premiers numéros (de janvier à octobre 1973), contenaientt une adaptation relativement fidèle à la nouvelle de Mary Shelley. Friedrich co-créa le Son of Satan dans Ghost Rider vol. 2, n ° 1 de septembre 1973.


Les autres travaux de Friedrich comprennent l'écriture pour Skywald de BD d'horreur en N&B. Pour cet éditeur, il créa Hell-Rider : un justicier vietnamien en moto, équipé d'un  lance-flammes (juillet-août à septembre-octobre 1971).


Friedrich fut pigiste pour Atlas/Seaboard Comics, pour qui il écrivit dans Police Action 2-3 (avril et juin 1975) et "Son of Dracula" dans Fright 1 (juin 1975). Il scénarisa l'unique histoire de Man-Monster avec Tony Isabella et Rich Buckler, dans Tales of Evil 3. Il écrivit aussi le 2ème et le dernier numéro de The Cougar, le 3ème et dernier numéro de Morlock 2001 (avec Steve Ditko et Bernie Wrightson), le 3ème et dernier numéro de The Brute et enfin le 4ème et dernier numéro de Ironjaw (tous en juillet 1975).



Au milieu des années 1970, il écrivit Captain Britain après le départ de Chris Claremont. Il quitta la série en 1978. Il retourna dès alors dans le Missouri, où il passa de nombreuses années en tant que pilote/courrier dans la région de St. Louis. En 1993, Friedrich scénarisa Bombast 1 (avril 1993), création de Jack Kirby, où il fit équipe avec Dick Ayers et John Severin.


 
 
 
 



Créer un site
Créer un site