Comics-Lug sur Facebook


 

Frank FrazettaFrank Frazetta



En 1944, âgé de 16 ans, il est assistant du dessinateur de S.F. John Giunta chez Baily Comics. Il réalisera une première BD, "Snowman", publiée dans le n°1 du comic book Tally-Ho.


En 1946, il dessine chez Pines où il réalise des Funny Animals.


En 1948, il travaille pour Fawcett en dessinant "Golden Arrow" et pour National (D.C.) "Shining Knight". Pour une autre maison d'édition, Toby, en 1949, il adapte avec Al Williamson en BD les exploits de John Wayne.


En 1951, il s'en va chez Magazine Enterprises ou M.E.. Là, il crée sa première série appelée "White Indian" (Cette BD a été traduite en France par les Editions du Fromage sous le titre "L'Indien Blanc").


En 1952, il abandonne cette série à d'autres dessinateurs au bout de 16 numéros. Il crée, à cette époque, toujours pour M.E., avec Gardner Fox, "Thunda, King of Congo" ; il est à noter que c'est le seul et unique comic book comprenant quatre histoires qu'a réalisé Frazetta car, un autre dessinateur, Bob Powel, le reprend au n°2. (Les histoires de Thunda par Frazetta ont paru en France dans l'album volumineux des Humanoïdes Associés en 1983 sous le titre "Aventures, Mystères et Romances").


En 1952-53, quittant M.E. pour Mac Naught Syndicates, il invente Johnny Comet, coureur automobile (Dans les années 60, les Editions Imperia ont publié dans les numéros 63 à 69 et 73 de "Garry", les épisodes de ce personnage). Pour Quality, il crée "Cpt Comet, Space Pilot". Après l'arrêt de J. Comet, il travaille avec Dan Barry sur "Flash Gordon".



Mais la même année, Williamson l'emmène chez E.C. de Max Gaines qui fait paraître des comics d'horreur tels que Vault of Horror, de guerre tels que Two-Fisted Tales, des récits de S.F. comme Weird Fantasy, Weird Science Fantasy. Frazetta ne fera qu'une BD pour cette firme "Squeeze Play" parue dans Shock Suspens Stories en 1954. Il dessinera aussi les couvertures des numéros 21 et 29 de Weird Science Fantasy. Toujours en 1954, contacté par Al Capp sur "L'Il Abner", il travaillera avec lui pendant 9 ans sur ce personnage. Cela ne l'empêchera pas de faire des BD pour D.C. dans "Mystery in Space", pour Fawcett "Straight Arrow" et chez Prize "Personnal Love". C'est à cette même période, qu'il réalisera une série de couvertures pour "Famous funnies featuring Buck Rogers" 209 à 214.


En 1962, il quitte "L'Il Abner" et Capp et décide de se lancer dans l'illustration. Pour vivre il dessine des pin-ups et travaille avec Will Elder sur la série créée par Harvey Kurtzman "Little Fanny Annie" (pastiche érotique de Little Orphan Annie) pour Playboy seulement pour les épisodes 19, 20 et 21, en collaboration avec Jack Davis. Grâce à l'un des plus importants éditeurs de romans de poche qui lui demande d'illustrer les couvertures d'une collection rééditant tout les romans de E.R. Burroughs ; c'est là qu'il devint célèbre avec ces illustrations.


En 1964, Jim Warren, patron de la firme Warren, lui demande d'illustrer les couvertures des premiers numéros de la revue "Creepy" qu'il vient de créer. Acceptant, il dessinera même une histoire pour le n°1 intitulée Werewolf (éditée en France par Publicness dans "Creepy" 6 ; Publicness éditera aussi des versions françaises de "Eerie" et de "Vampirella" de chez Warren). Frazetta donnera aussi des couvertures pour "Eerie" et "Blazing Combat".


En 1966, il reçoit le prix Hugo pour le meilleur illustrateur de SF. Une maison d'édition, Lancer, spécialisée dans les romans de poche, lui donne la possibilité de faire les couvertures des roman de Conan de Howard. Toujours en 1966, il réalise des pochettes de disques, des affiches de films. Il reviendra à la BD pour Warren en étant le concepteur graphique de Vampirella, personnage créé en 69 par Jim Warren. Le dessinateur de cette série sera Tom Sutton.


En 1975, le Editions Bantam rééditent avec son accord toutes les illustrations qu'il a faites sous forme d'albums. En France, les Editions du Chêne ont fait paraître deux albums consacré à ces illustrations.


 
 
 
 



Créer un site
Créer un site