Fantask 1 en PDF
Marvel Two-in-One avec Doc Savage et la Chose

Comics-Lug sur Facebook



Doc Savage

 

"The Man of bronze" naquit en février 1933 chez l'éditeur Street and Smith dans Doc Savage Magazine sous la plume de Lester Dent et, devant le succès du personnage, fut repris par Harold A. Davis, Ryerson Johnson, William G. Bogart, Alan Hathway et quelques autres (signalons que ce même pseudonyme a été également utilisé par une série inédite en France intitulée The Avenger). Doc Savage vécut cent quatre-vingt-une aventures avant de disparaître durant l'été 1949 dans Up from earth's center... Le pulp disparaissait terrassé par le comic book.

 

Clark Savage Jr, Doc pour les intimes, est un jeune savant humaniste, entouré de cinq baroudeurs, tous des sommités scientifiques (Monk, Ham, Johnny, Rennie et Long Tom), et de sa belle cousine, Patricia Savage, au teint aussi hâlé que le sien. Du haut de son appartement de l'Empire State Building, il a juré de combattre le mal sur et sous la terre, sur et sous la mer, une promesse qui l'entraîne dans un combat sans merci contre les désaxés les plus invraisemblables. Considéré comme un des premiers super-héros modernes, Doc Savage dispose, comme Superman, d'une retraite très secrète, la forteresse de la Solitude et, comme Batman, d'un net penchant pour les gadgets. Doc a pour règle de ne jamais tuer, aussi possède-t-il une "fondation" dont le rôle est de rééduquer les criminels... Pour en savoir plus, les amateurs devront se référer à son quelque peu délirant biographe officiel, Philip José Farmer : "Doc Savage, his apocalyptic life", Bantam 1975.

 

Devant le succès rencontré par Doc Savage, Street and Smith crée Shadow comics en mars 1940 avec pour invités : Doc Savage, Nick Carter et The Avenger, un essai transformé car il sera suivi deux mois plus tard par le lancement de Doc Savage comics (20 numéros jusqu'en 1943) avec les dessinateurs Binder, Certa et Kiefer, entre autres...

 

Doc Savage fit alors une longue traversée du désert jusqu'en 1964, date à laquelle Bantam décida de rééditer les meilleurs textes tout en lui donnant une nouvelle image. Culottes de cheval, coiffure drue implantée comme un casque, une chemise militaire en lambeaux sur un corps de... bronze ! Jim Barna, illustrateur hyperréaliste, est alors le concepteur de ce nouveau "look", une image qui va largement s'imposer à une nouvelle génération de lecteurs. Transcendés par ces couvertures, les romans de Doc Savage connaissent alors un second souffle et... 20 millions d'exemplaires sont vendus (une "Intégrale" paraîtra en 1989-1990). Précisons qu'après avoir réédité la totalité des premières aventures, retrouvé un inédit de Lester Dent (The Red Spider, 1979), Bantam confie le personnage à Will Murray, Doc Savage verra donc son existence se prolonger jusqu'en novembre 1991. Toutefois, il en ira tout autrement de la bande dessinée. Gold Key sort timidement un numéro en 1966 dessiné par Jack Sparling, une publication de qualité médiocre. Il faut ensuite patienter jusqu'en 1972, lorsque Marvel rachète le titre. Un nouvel échec paru sous le titre Marvel's Doc Savage Comic (n°1, octobre 1972 au n°8 de janvier 1974) qui n'excédera pas 8 numéros illustrés par les ternes Jim Mooney et Ross Andru. Les amateurs noteront cependant, au 3ème numéro, une couverture dessinée par Jim Steranko. Une seconde série, Curtis, sera publiée sur trois numéros de août 1975 à janvier 1976.

 

En 1975, George Pal réalise une adaptation de Doc Savage pour le grand écran avec Ron Ely (qui fut Tarzan à la TV) dans le rôle-titre. Un événement décevant selon les fans. Il n'empêche que la société Marvel l'exploite immédiatement avec la publication de Doc Savage Magazine, en noir et blanc, avec le talentueux John Buscema au pinceau pour les trois premiers numéros, la revue disparaissant à son n°8.

 

L'année 1987 voit le retour de l'homme de bronze avec la publication par DC d'une nouvelle série d'aventures écrite par O'Neil et dessinée par les fils de Jo Kubert, une demi-réussite qui dure quatre numéros. Pourtant, cette fois, le personnage est lancé, il est alors repris par Mike Barr comme scénariste et Whigham et Montano comme dessinateurs.

 

En France, sous le nom de "Franck Sauvage l'homme miracle", de nombreux titres ont été publié dans Le Journal de Mickey (à partir de 1935) et dans Robinson (à partir de 1936) avant la guerre, puis dans Donald, à partir de 1947, les romans étant signés du nom du traducteur : Guy D'Antin. Outre trois volumes édités chez Marabout de 1967 à 1976 et une reprise de certains d'entre eux dans les deux volumes omnibus sortis aux Editions Claude Lefrancq.

 

Quant à la bande-dessinée, trois séries de publications ont vu le jour en France. La première est issue de la série de 1972-1974, Marvel's Doc Savage Comic et a été publiée dans Titans, une publication des éditions Lug du n°4 (septembre 1976) au n°11 (novembre 1977), la seconde de Marvel's Two-in-One (n°21 de novembre 1976), elle a été reprise dans le Spécial Strange n°15, et, enfin, la troisième de Marvel's Doc Savage (série "Curtis" publiée sur trois numéros de août 1975 à janvier 1976) et proposée dans une publication Lug intitulée La Planète des Singes (n°13 de février 1978 au n°19 d'août 1978).


 
 

Doc Savage aux éditions Lug


Doc Savage 1    10/72    
Titans n° 4 (09/76) "Doc Savage, l'Homme de Bronze !"
(Steve Englehart, Roy Thomas / Ross Andru, Jim Mooney / John Costanza)

Doc Savage 2    12/72   "Master Of The Red Death"
Titans n° 5 (11/76) "Le Maître de la mort rouge"
(Steve Englehart / Ross Andru / Ernie Chan)

Doc Savage 3    02/73    "Death In Silver"
Titans n° 6 (01/77) "La mort au masque d'argent"
(Steve Englehart / Ross Andru / Tom Palmer)

Doc Savage 4    04/73    "The Hell-Diver"
Titans n° 7 (03/77) "Le Croiseur des Enfers"
(Steve Englehart / Ross Andru / Tom Palmer)

Doc Savage 5    06/73    "The Monsters"
Titans n° 8 (05/77) "Cauchemar !"
(Gardner Fox, Steve Englehart / Ross Andru / Tom Palmer)

Doc Savage 6    08/73    "Where Giants Walk !"
Titans n° 9 (07/77) "Le règne des géants"
(Gardner Fox / Ross Andru / Frank Giacoia)

Doc Savage 7    10/73    "Brand Of The Werewolf"
Titans n° 10 (09/77) "Fils du Lycanthrope !"
(Gardner Fox, Tony Isabella / Ross Andru / Frank Springer)

Doc Savage 8    01/74    "Werewolf's Lair !"
Titans n° 11 (11/77) "Dans l'antre du Lycanthrope !"
(Tony Isabella / Tom Palmer / Jack Abel)


Doc Savage 1  Août 1975 "The Doom On Thunder Isle" paru dans Planète des Singes 13 (02/78), 14 (03/78) et 15 (04/78) - "La ziggourat d'argent" par Doug Moench, John Buscema et Tony DeZuniga.

Doc Savage 2   Octobre 1975  "Hell-Reapers at the Heart of Paradise" paru dans Planète des Singes 15 (04/78), 16 (05/78) et 17 (06/78) - "Tornade au Paradis" par Doug Moench, John Buscema et Tony DeZuniga.    

Doc Savage  3    Janvier 1976    "The Inferno Scheme" paru dans Planète des Singes 18 (07/78) et 19 (08/78) - "La Citadelle d'Enfer" par Moench, Buscema et DeZuniga.   


 



 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site