Fantask 1 en PDF

Comics-Lug sur Facebook


Le courrier des lecteurs paru dans Fantask 3 d'avril 1969

 

Chers Fans,
Stan Lee est fou de joie. Non seulement les Français ont adopté ses héros, mais ils leur ont fait un accueil enthousiaste! Et nous, nous vous remercions de vos lettres qui sont pour nous un formidable encouragement!

Saviez-vous que nous n'osions lancer Fantask? Nous avions peur que les Français dits "rationalistes", ne soient insensibles à l'humour, à la poésie, à l'insolite de ces histoires. Nous avons osé. Nous n'avons reculé devant aucun sacrifice pour vous donner un format plus grand, de la couleur, à un prix raisonnable. Nous sommes prêts à défendre ce que nous considérons comme la vraie Bande Dessinée et vous seuls pouvez nous aider en faisant connaître Fantask et surtout, en étant fidèles aux éditions Lug.

Malheureusement, nous ne pouvons récompenser ni publier toutes vos lettres, mais vous trouverez chaque mois, dans le Courrier des Lecteurs, les lettres les plus caractéristiques, posant les questions intéressant le plus grand nombre.

Un grand Merci à tous! Vous êtes:

                                                            F-A-N-T-A-S-T-I-Q-U-E-S



Cet après-midi, en me promenant en ville, je remarquai à un kiosque un nouveau livre dont je ne vis que le titre, (la surprise de l'année!) ... j'achetai aussitôt Fantask. Mon rêve était réalisé. Ce que j'aime le plus dans la Bande Dessinée était enfin à ma portée! ... Après tout ce que je viens de dire, je peux bien me permettre de dire ô combien j'apprécie l'inattendue initiative que vous avez prise de publier les Fantastic Four et le Silver Surfer. Maintenant, je passe à la critique de Fantask. Les dessins des aventures des Fantastiques ne sont pas les meilleurs, hélas. Je ne crois vraiment pas qu'ils soient du maître J. Kirby. Les dessins du Surfer sont formidables. Peu de icité a été faite pour annoncer la parution "supranormale" de Fantask.
(G. Meglerditch - Marseille)

Mais si! Les dessins des Fantastiques sont bien du grand Jack Kirby. Mais ce sont les premiers réalisés et depuis, il a fait de grands progrès. Nous avons voulu vous faire connaître ces premiers numéros qui sont devenus, aux Etats-Unis, des pièces de collections. De nombreux lecteurs nous ondemandé de mettre les noms des auteurs. C'est faitregardez la première page de chaque histoire!



Les aventures des Fantastiques et du Surfer d'Argent sont vraiment sensationnelles. Pourtant, je voudrais vous poser une question. Sur la page de garde, j'ai vu les quatre Fantastiques et puis un homme portant un costume avec un insigne représentant l'araignée. Qui est-ce? Vos personnages sont vraiment sensationnels. Chose et le Surfer d'Argent sont mes préférés, car tous les deux me donnent une grande pitié, car l'un est un être qui voudrait ressembler à quelque chose d'humain, tandis que le Surfer d'Argent lui, veut regagner un monde à jamais perdu.
(R. Gimenez - Reims)

Le personnage qui est représenté sur la page 2 de la couverture est l'Homme Araignée (Spiderman), autre fabuleux héros de Stan Lee, dont nous vous annonçons la venue dans le numéro 4 de Fantask!



Fantastique: C'est fantastique, je viens de lire le premier numéro de votre série Fantask. Enfin du nouveau. Il était temps, depuis longtemps que j'attendais une revue de ce genre, eh bien c'est fait. Cependant, je dois vous dire que j'ai une préférence pour le Surfer d'Argent... Vous devriez mettre part égales pour les deux séries, cinquante pages pour l'un, cinquante pages pour l'autre ou bien créer un second volume ou bien rendre Fantask bimensuel. D'autres héros de ce genre? Pourquoi pas? En tout cas, je le souhaite!
(J.L. Difide - St Julien les Villas)


Il nous est impossible de vous donner plus de pages des Fantastiques ou du Surfer d'Argent, car nous sommes tributaires du rythme de parution aux Etats-Unis!



C'est une bande dessinée d'anticipation et de fantastique enfin intelligente. Il existe un scénario qui, pour être classique (lutte du bien contre le mal), n'en maintient pas moins l'intérêt et le suspense. Stan Lee a créé une bande où l'imagination atteint les limites du possible. En particulier, l'histoire du Surfer d'Argent et de Galactus m'a laissé une espèce d'angoisse devant les espaces infinis que ces héros parcourent, ces héros pour qui le temps n'existe plus. Cette bande est originale, car elle fait intervenir des super-héros qui ne sont pas des robots mais des êtres riches en humanité et qui connaissentla souffrance et le doute. Je citerai à ce sujet le sympathique Ben Grimm au désespoir tragique... Si je puis me permettre quelques critiques, les voici: Le format de Fantask me semble trop petit... Le papier pourrait être de meilleure qualité...
(M. Holmière - St Affrique)

Vos compliments nous font très plaisir, mais vous êtes le seul à critiquer la qualité du papier! Le format est plus petit parce que les machines dont nous disposons nous y obligent, mais reconnaisez tout de même qu'il est plus grand que le format habituel!



Je viens de lire le premier numéro de Fantask et je l'ai trouvé épatant... Toutefois, un petit reproche: je regrette que La Chose ne puisse pas, comme les autres Fantastiques, reprendre une forme humaine et j'avoue ne pas comprendre pourquoi les Fantastiques sont apparus à la fin du récit de l'histoire du Surfer d'Argent.
(A. Mancipoz - Villeurbanne)

De nombreux lecteurs nous ont posé la même question au sujet de La Chose. On pourrait expliquer cela en disant qu'il a reçu plus de radiations cosmiques. Mais ne croyez-vous pas que le fait qu'il ne puisse redevenir normal en fait un personnage plus pathétique, plus attachant, plus humain aussi ? Il accentue l'originalité de ce quatuor fantastique. Les Fantastiques apparaissent à la fin de l'épisode du Surfer d'Argent, parce que celui-ci fait allusion à une aventure dans laquelle il a pris partie pour les humains contre Galactus. Vous lirez d'ailleurs cette aventure dans un prochain épisode de Fantask.




Les Fantastiques, nous pouvons dire que ce nom leur a bien été donné et le pouvoir de chacun bien distribué. Oui, en effet, M. Stan Lee y a bien pensé. Pour Ben Grimm par exemple, il est devenu la Chose, mais dans son être vivant, je veux dire par là étant homme, il était fort, trapu, il ressemblait physiquement à la Chose qu'il est devenu. Jane Storm, rien n'a été plus gracieux que de lui donner le pouvoir d'invisibilité. Le docteur Red Richards à la taille mince, peut maintenant s'étendre à volonté. Et Johnny Storm, jeune, souple, aventureux, peut maintenant voler en torche humaine. Mais  plus réussi, à mon avis, est le Surfer d'Argent... Ce super-héros dramatique, qui ne pensait qu'à l'avanture, a son âme torturée par l'inactivité de la planète et se sacrifie pour elle... Une sorte de poète est ce Surfer d'Argent plein de générosité, de pitié, son visage respire l'amertume, la bonté.
(M. Chedry - Paris)

Voici certainement la meilleure analyse des personnages que nous ayons reçue. Bravo. Et excusez-nous si nous avons déformé votre nom!



J'ai lu le merveilleux illustré qu'est Fantask... Et désormais, je suivrai une à une les aventures de nos héros. Si j'ai pris cette décision, ce n'est pas à la légère; j'ai plusieurs raisons pour cela: 1°) Toutes les pages sont en couleurs et très agréables à lire... 2°) Les personnages sont très bien dessinés: entre autres, le Surfer d'Argent est très réussi, chaque muscle est représenté en parfaite harmonie. 3°) Chaque détail du décor  ou des combinaisons spatiales est minutieusement étudié et dessiné... 4°) L'histoire n'est ni banale, ni stupide... Elle est au contraire, enivrante, passionnante et quelques fois morale. C'est un chef d'oeuvre dans le domaine de l'illustré et j'en félicite l'auteur Stan Lee.
(R. Ratsimihah - Montgeron)



Dans ce numéro 1, ce qui m'a particulièrement plu, ce sont les transformations des héros, qu'ils soient flambant, invisible, élastique ou chose. La recréation de Norrin Radd en Surfer d'Argent était vraiment étincelante, gigantesque, explosive. On aurait cru être en train de voir la création de quelqu'un s'opérer sous nos yeux. De plus, les histoires de Fantask tiennent debout et sont bien expliquées. Ce n'est pas comme certains illustrés qui vous donnent une explication "par-dessus la jambe" et vous laissent réfléchir sans résultat, car j'aime comprendre ce que je lis. Les héros de Fantask sont comme sortis du subconscient de Stan Lee, d'après le vieux rêve de tous les humains qui est de posséder des pouvoirs surréels et de s'en servir pour le bien.
(Ph. Drici - Le Havre)




A notre époque en pleine évolution dans les domaines spatiaux, les lecteurs de bandes dessinées recherchent la science-fiction pour satisfaire un énorme besoin naturel de curiosité. Fantask est une réussite en tout point... Les bandes dessinées en couleurs sont rares, donc recherchées. L'insolite, le mystère, le suspense se trouvent réunis dans ce livre... Ces personnages surhumains créés par Stan Lee sont sensationnels. Les histoires habituelles sont fades. Pourquoi? Car elles ne répondent pas au goût du jour qui est les mystères impénétrables du cosmos... Vives félicitations aux Editions Lug qui ont su comprendre le besoin de mystère que les jeunes recherchent dans ce monde merveilleux qu'est la Bande Dessinée!
(M. Desdouets - Colombes)


Nous terminons par ces trois lettres. Leurs auteurs ne posent pas de questions mais ils ont su exprimer ce que nous ont écrit la plupart de nos merveilleux Fans! Merci à tous!


 

Voir aussi : Album 30 des FF / Le Surfer d'Argent / Les FF in Nova 177 / Auguste Vistel / Courrier de la Chose dans Spécial Strange 28 / Courrier de la Chose dans Sp. Strange 12 / Courrier de la Chose dans Sp. Strange 29 / Couv. de Kirby / Fantask / Jack Kirby / Kirby, l'homme, le maestro / La censure aux Etas Unis / La Chose in Sp. Strange 5 / L'âge d'argent des comics / Courrier de Sp. Strange 30 / Les Quatre Fantastiques / Les éditions Lug / Marvel / Le mythe du super-héros / Stan Lee / Le Surfer d'Argent / Interview de Stan Lee / Marvel 1 / Album des FF "Le Maître des Maléfices" / Stan Lee raconte les origines de Spider-Man / Le Maître des Maléfices / Wampus  Stan Lee raconte les origines des FF  /  La sci-fi selon Jack Kirby  /
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site