Comic Box 4 de février 2006

Comic Box 4 de février-mars 2006.

114 pages - 6,50 Euros


Page 3: Editorial.
Page 4-5: Sommaire.

Page 6: Le french Wolverine (voir sa fiche Marvel Universe) se dévoile.
Duo émérite depuis plus de dix ans (avec la parution du premier tome de Nomad en 1994), Jean-David Morvan et Philippe Buchet enchantent des dizaines de milliers de fans de SF avec Sillage, leur série fétiche. Encore jeunes, mais déjà sacrément expérimentés, ces deux authentiques lecteurs de comics étaient tout indiqués pour poser une des premières pierres de la collection transatlantique. Petit retour en arrière...

Page 10: Pleins feux sur... Changelin.
Le "Reboot" de la Doom Patrol par Claremont (voir aussi ses séries chez Lug) et Byrne n'a pas été sans entraîner quelques conséquences collatérales. Ainsi, les origines de Changelin, des Teen Titans, s'en trouvent profondément affectées, puisqu'il est supposé avoir passé son enfance avec la patrouille. En attendant de voir à quelle sauce il va être réécrit, voici déjà un petit retour sur sa "première chronologie"...

Page 12: Vers l'infini et au-delà.
Alex Ross est unique. Ne cherchez pas, le moule est cassé. Souvent appelé le "Norman Rockwell des comics", l'artiste construit son propre mythe tout en essayant d'offrir à l'industrie des comics des propositions différentes des autres créateurs. Alors que sa nouvelle série, "Justice", mettant en scène la JLA, est en tête des ventes aux USA, nous avons fait le point avec le créateur de comics le plus connu du grand public.

Page 18: Ultimate X-Men, l'âge de raison.
Cinq ans après un lancement en grande pompe, pas mal d'eau a coulé sous les ponts, mais les Ultimate X-Men continuent leur bonhomme de chemin. Néanmoins, on est en droit de se demander combien de temps le concept de base sera-t-il viable et quelles sont les pistes qui s'offrent aux "X-Men de l'an 2000" pour éviter de sombrer, à terme, dans la répétition ?


Page 22: Ultimate Geek.
Branchez-le et il marche ! Brandon Peterson est bavard. Mais on ne s'ennuie pas une seconde en sa compagnie, sa motivation et son amour des comics sont communicatifs. Après avoir été un des piliers de Crossgen Comics jusqu'à sa disparition, il est revenu chez Marvel avec de prestigieux projets sous le bras. A l'heure où il entame une collaboration avec Warren Ellis sur Ultimate Extinction, il nous livre sa vision du monde des comics et revendique pleinement son statut de "geek".

Page 26: Wonder Woman, la grâce des dieux.
Wonder Woman, tout le monde connaît. Sa renommée dépasse largement le cadre de la BD. Mais en même temps, le lectorat français peut-il vraiment se targuer de la connaître alors que sa présence en VF a été quasiment inexistante ? Ouf, Panini comble la lacune à partir de fin février...

Page 32: Virgin met du Karma dans les comics.
Le nouvel arrivé parmi les éditeurs de comics est loin d'être un inconnu. L'empire Virgin, après s'être intéressé à la musique, aux transports, à la téléphonie et aux navettes spatiales, annonce pour l'été 2006 les débuts de Virgin Comics.

Page 34: Black is beautiful ?
Tornade, des X-Men, est la vedette d'une nouvelle mini-série contant ses amourettes avec la Panthère Noire. La présence de Luke Cage au sein des nouveaux Vengeurs rend inexorable la possibilité d'une série à son nom. En face, chez DC, John Stewart, le Green Lantern noir, profite d'une longue période d'exposition dans JLA. Et puis il y a Spawn, dont le visage méconnaissable ferait facilement oublier qu'il s'agit, là aussi, d'un héros noir.


Page 40: Les Humanos, l'art de la rencontre.
Busiek, Cassaday, Dodson, Chriscross sont autant de noms que vous êtes habitués à lire dans les crédits d'un comic book de Marvel ou de DC. Depuis quelques temps, on les trouve aussi dans le catalogue des Humanoïdes Associés.

Page 42: La chair et le sang.
Dans la Galaxie Comics, Jimmy Palmiotti est un franc-tireur. Encreur de formation, il s'est progressivement mué en un créateur protéiforme capable de surprendre à chaque instant: scénariste, éditeur, découvreur de talent, initiateur de projets... Notre homme est une sorte de nabab freelance qui a plus que tout l'envie de faire partager à tous sa passion pour les comics. Alors que Painkiller Jane revient sur le devant de la scène, Jimmy évoque ses très nombreuses activités pour Marvel, DC et tant d'autres...


Page 46: Explosion Imminente !
Combien de petits labels, après deux petites années d'existence, peuvent se targuer de ventes concurrençant parfois les "Big Two" (Marvel et DC), tout en trustant un nombre non négligeable de grosses licences et en maintenant d'excellentes relations avec l'ensemble du milieu ? Réponse: un seul, Dynamite Entertainement ! C'est que ses fondateurs ont un peu d'expérience, voyez-vous...

Page 48: Cyber Force.

Page 76: Au clair de la ligne.
Scott Kolins, les fans actuels connaissent. Oui, c'est le dessinateur typé de Flash, Avengers, Marvel Team-Up et de nombreuses autres séries. Mais cette approche personnelle, il ne l'a acquise qu'au prix d'une longue expérience. Il y a quelques années de cela, l'artiste avait un style bien différent, se méfiait des encreurs comme des coloristes... Jusqu'au jour où il a essayé une technique peu pratiquée par les américains : le dessin au trait ! Histoire d'un artiste qui a su se réinventer...

Page 80: Les secrets de la Bat-Attitude.
Les fans américains ont, depuis quelques années, une expression pour définir le côté de plus en plus cynique de Batman: "Über Bat", un mot forgé à coup d'allemand pour souligner le côté facho dont le héros fait souvent preuve envers ses alliés...

Page 84: Des mondes à refaire.
Paul Jenkins n'est jamais parti et pourtant on a l'impression qu'il a quitté les gros titres du monde des comics pour entrer dans la clandestinité pendant quelques années. Puis -boum !-coup sur coup, on l'annonce sur plusieurs projets d'envergure chez Marvel, avec qui il signe en prime un contrat d'exclusivité, ce qui ne l'empêche pas de faire de nombreuses autres choses qu'écrire des comics. Interview "retour en force"...

Page 88: Le héros oublié, Nubia.
Si Wonder Woman est sans doute la super-héroïne la plus connue au monde, sa soeur l'est nettement moins. Au point d'ailleurs qu'on pense souvent que son unique frangine est Donna (alias Wonder Girl/Troia), adoptée. Peu de gens se souviennent de l'autre soeur, Nubia, sa vraie jumelle noire.


Page 94: Strange Days...
Claude Vistel n'a jamais écrit ou dessiné une BD de sa vie. Mais son nom devrait être familier à tous les français collectionneurs de comics. Il a figuré au dos de Strange pendant des années... Longtemps directrice de Lug (devenu Semic) elle fut la première à publier les héros Marvel en France. Mais aussi la première à y importer les BD de Star Wars, de Conan ou encore le label Image. Un quart de siècle au service des comics.

Page 100: Le journal du fan.


 
 

Voir aussi Scarce 39, 40, 41, 42, 46 et 48 / Les albums des X-Men / Interview de Stan Lee in Comic Box HS 3 / Marvel 1 / Des super-héros qui doutent d'eux-mêmes / Article sur l'intégrale Spider-Man 1973 / John Byrne et Iron Fist / Byrne et Iron Fist (2) / Comic Box HS 3 / Strange 125
Black Panther   /   Les X-Men et la Division Alpha   /  Comic Box 9  /  Studio Ciné Live HS 23  /  Comic Box 1  /  Bob Harras: tous dans la tête !  /  Les Nouveaux X-Men  /  Le procès de Magneto  /  Fiche de Black Panther
 
 
 
 
 



Créer un site
Créer un site