Comics Lug
 




Comics-Lug sur Facebook                                                                                                                           Qui était Lug ?     Glossaire des Comics      Index Alphabétique     CONTACT 

Les archives Lug en PDF Le village d'Arguël
 




 

Black Widow dans les films Avengers



Black Widow dans les comics de Marvel

Nom : Natalia Alianovna Romanova ou Natasha Romanoff
 


Née à : Stalingrad (Maintenant Volvograd), en Russie, en 1928

 


1ère apparition : Tales of Suspense 52 (1964)


 


Si elle est une super-héroïne sans aucun pouvoir, Black Widow n'en demeure pas moins redoutable. Ancienne espionne russe, elle est une athlète exceptionnelle qui sait se montrer sans pitié quand la situation le commande.



 

Sa première apparition cinématographique dans "Iron Man 2" a enchanté les foules : entres ses acrobaties, ses manières d'agent secret et sa plastique de rêve, Black Widow a gagné le droit de réapparaître dans tous les films mettant en scène les Avengers. On peut dire que c'est carrément inespéré pour une héroïne de second plan de l'univers Marvel.

 


Si elle est souvent sollicitée dans des séries, la Russe n'avait jamais obtenu le droit d'être la star de son propre magazine avant son avènement dans les salles obscures. Pas assez charismatique, pas assez forte et trop estampillé communiste lors de ses premières années.

 


Car Natasha Romanoff (son nom anglicisé dans les comics) est le symbole de la Guerre Froide. Une forme de propagande capitaliste puisque cette espionne envoyée par l'URSS pour voler des plans à Tony Stark finit par tomber amoureuse des Etats-Unis et par se rendre compte à quel point le communisme est mauvais. C'est cliché mais c'était ainsi dans les années 60... Après cela, la belle a fait équipe avec Daredevil, les Champions, les Avengers ou le Winter Soldier sans que ses origines soient explorées. Il a fallu attendre que Scarlett Johansson lui donne forme(s) pour que ce soit le cas. On a appris depuis que la petite Natasha a été subtilisée à ses parents encore enfant et élevée à la dure par le KGB. Qu'elle a été rendue stérile, a été mariée, est devenue veuve et a vu sa mémoire partiellement effacée. Une vie d'horreurs et de tristesse qui continue de la hanter, ce que l'on retrouve aussi bien à l'écran que dans les comics. Mais qui ne l'empêche pas de demeurer une femme fatale.

 

Black Widow dans les films Avengers
 


Un début de romance


Dans "Avengers" puis "Civil War", on devine le début d'une romance entre Natasha Romanoff et Bruce Banner. Elle est d'ailleurs la seule à pouvoir calmer le puissant alter ego du scientifique, Hulk. Dans les comics, cette liaison n'a jamais été explorée. C'est bien la seule... Car la belle Russe a d'abord fait chavirer le cœur de Bucky Barnes lorsqu'il était le Winter Soldier puis de Hawkeye lorsqu'elle est arrivée aux Etats-Unis. Elle est ensuite tombée dans les bras de Tony Stark juste après avoir essayé de lui voler des plans. Elle a eu une longe aventure avec Daredevil puis des relations plus brèves avec Hercule et Captain America. Bref, une vraie femme fatale mais qui, contrairement à l'araignée dont elle porte le nom, ne mange pas son partenaire après les ébats.


 


Des bracelets magiques


Black Widow est une athlète de niveau olympique qui a été éveillée à tous les sports de combat, durant sa jeunesse, par le KGB. Dans les films, elle utilise une technique d'étranglement avec les jambes pour mettre hors d'état de nuire ses adversaires. Elle possède également des bracelets à chaque poignet ayant différentes fonctions. Dans les comics, ils lui permettent notamment de lancer des câbles pour se balader de toit en toit. Ils peuvent aussi lancer des décharges très puissantes que Black Widow surnomme "son venin" et qui mettent KO un homme normal. Enfin, si elle est née en 1928, son corps n'est pas marqué par le temps qui passe car elle a subi des expériences qui ralentissent son vieillissement et lui permettent de guérir plus rapidement que la moyenne.


 


 
 
 



Créer un site
Créer un site