Comics-Lug sur Facebook




 

Lug présente: Bill Sienkiewicz  (Article paru dans Titans 92 de septembre 1986)

Titans 92 des éditions Lug

Les fans des Nouveaux Mutants l'ont découvert dans Titans 76. Le titre de l'épisode était "Chasse à l'ours". Les réactions ne se sont pas fait attendre. Bill Sienkiewicz était adoré... ou détesté! Une chose est sûre: son arrivée n'est pas passée inaperçue. Nous vous proposons aujourd'hui de faire plus ample connaissance avec celui qui a déclenché parmi les lecteurs de super-héros, et même à la rédaction de Lug, une véritable polémique.



Le dessinateur Bill Sienkiewicz
Lug: Bill Sienkiewicz, parlez-nous d'abord de vos origines et de vos débuts.

Bill Sienkiewicz: Je suis né à Blakely en Pennsylvanie, dans la nuit du 2 au 3 mai 1958, à minuit exactement. Pendant des années, j'ai fêté mon anniversaire le 2 mai, mais le jour de mes seize ans, alors que je me présentais au permis de conduire on m'a dit de revenir le lendemain!
J'ai commencé à dessiner à l'âge de cinq ou six ans. Dès la maternelle, j'ai compris que c'était ma voie: je me souviens d'un dessin que j'avais fait, un esquimau qui avait impressionné toute la classe. Ca remonte loin! Après, je n'ai plus cessé de dessiner: j'illustrais les journaux de l'école, je peignais les décors pour les représentations théâtrales, j'avais même créé une petite B.D.




Lug: Vous vous souvenez des premières B.D. que vous avez luees?

Bill Sienkiewicz: Mon premier souvenir, c'est Conan de Curt Swan. Puis, j'eux le coup de foudre pour Les Fantastiques et Thor, de Stan Lee et Jack Kirby. Quand j'allais en vacances en Pennsylvanie chez ma grand-mère, elle me donnait un peu d'argent de poche et je dépensais tout en "comics"! Mais à cette époque, la B.D. n'influençait pas mes dessins. C'étaient les personnages qui me passionnaient.
Après le collège, je suis entré dans une école de dessin. Mon professeur me fit découvrir tout un univers artistique que j'ignorais. Ce fut une expérience très enrichissante pour moi de côtoyer un monde différent de celui de la B.D. Tous les dessinateurs de "comics" devraient en faire autant.
En sortant de l'école, je me confectionnai un press-book que je présentai à Vince Colletta chez D.C. Mais D.C. n'avait pas de travail pour moi. Tant pis! Si ça ne marchait pas pour les comics, je me lancerais dans la publicité. Mais Vince appela Neal Adams qui me présenta à Jim Shooter. Peu après, je faisais mes débuts dans Moon Knight.


Lug: Après Moon Knight, votre carrière a pris un nouveau tournant. On a vu votre nom apparaître sur les couvertures des publications Marvel.

Bill Sienkiewicz: J'adore faire des couvertures. Une couverture, c'est un défi à relever: il n'y a qu'une seule image, il faut vraiment trouver la bonne, la plus percutante pour illustrer l'histoire annoncée. Concevoir des couvertures, ça vous oblige à rester dans le coup et à innover constamment.



Couvertures de New Mutants de Marvel


Lug: A part des couvertures, qu'avez-vous fait d'autre pendant cette période?

Bill Sienkiewicz: J'ai fait des illustrations pour un magazine sur le golf et des spots publicitaires pour la T.V. (Minolta, Timex). C'était marrant.


Lug: Et nous arrivons aux Nouveaux Mutants. Pourquoi êtes-vous retourné à la B.D. à épisodes?

Bill Sienkiewicz: Ca me manquait. J'avais touché un peu à tout. Je voulais me replonger dans un travail suivi. Je ne voulais pas que les fans de "comics" oublient mon nom. Chris Claremont me demanda d'abord de dessiner deux épisodes des Nouveaux Mutants. Puis il me proposa de continuer.


Lug: Quelle fut la réaction des lecteurs?


Bill Sienkiewicz: Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas de juste milieu! Si certains adorent, d'autres sont fous de rage. Mais ça ne me dérange pas de déplaire. Les lecteurs aiment être surpris voire choqués. Le pire, c'est de les ennuyer ou de leur être indifférent.
J'estime que dans notre société, les artistes ont la responsabilité de montrer aux gens une nouvelle façon de voir les choses. C'est valable aussi pour les dessinateurs de "comics". Il y en a trop qui se contentent d'imiter un style. Résultat: beaucoup de "comics" se ressemblent. Pour moi, il est indispensable qu'un artiste insuffle une part de sa personnalité dans son travail.


De la personnalité, Bill Sienkiewicz en a à revendre! Et si les exigences de la censure nous ont contraints à interrompre la série provisoirement, nous n'en reconnaissons pas moins son talent. Appelé à d'autres tâches, Bill a laissé les Nouveaux Mutants à Mary Wilshire mais il continuera à assurer l'encrage de la série que vous retrouverez dans Titans à partir de janvier 1987.


 

A voir aussi : Chris Claremont / Claremont chez Lug 1 / Claremont chez Lug 2 / Claremont chez Lug 3 / Elektra / Jack Kirby / La censure aux Etats-Unis / Les comics américains / Les Nouveaux Mutants / Lug-revue janvier 84 / Magneto / Le Mythe du Super Héros / Titans / Vince Colletta / Couvertures de Bill Sienkiewicz / Claremont chez Lug (Fin) / Frank Miller  Les Nouveaux Mutants in Titans 145 Bret Blevins  Les Nouveaux X-Men
 
 
 



Créer un site
Créer un site