Comics-Lug sur Facebook



Article sur le Surfer D'Argent paru dans Strange 49


Strange 49 de Lug
L'exilé du cosmos : Le Surfer d'Argent


Les lecteurs de Fantask n'ont pu oublier l'extraordinaire transformation de Norrin Radd en Surfer d'Argent. Il est rare qu'une histoire atteigne une telle perfection car il y a rarement une telle harmonie entre le dessin et le scénario.


Stan Lee a eu la chance de trouver un dessinateur capable de traduire son épopée cosmique, mais aussi la tristesse de cette quête d'un amour impossible un pays perdu à jamais.


John Bus
Le premier numéro du Silver Surfer par John Buscemacema lui, a trouvé un scénariste qui lui a permis de déployer toute la force de son talent. Il a dessiné d'autres histoires : les Vengeurs, le Prince des Mers, les Fantastiques. Mais ses images n'ont jamais atteint une telle puissance, une telle beauté.


Le Surfer d'Argent est apparu pour la première fois dans les Fantastiques en 1965 avec Galactus, le dévoreur de planètes *. Ce personnage bleuté, parcourant le cosmos sur un surf d'argent était déjà fascinant. Mais dessiné par Kirby il lui manquait la dimension que Buscema sut lui donner en 1968 lorsque parut le premier numéro de "The Silver Surfer".


Cet épisode racontait comment Norrin Radd accepta de devenir le héraut de Galactus afin de sauver sa planète Zenn-La de la destruction. Galactus lui  donne alors le pouvoir de se déplacer dans le cosmos sur un surf étincelant qui lui servirait aussi d'arme et de bouclier. Mais un jour, Galactus arrive en vue de la terre et veut la détruire afin d'assouvir sa faim dévorante. Alors le Surfer se rebelle, car la terre est peuplée d'êtres conscients, et il aide les Fantastiques dans leur lutte. Pour le punir, Galactus lui enlève ses pouvoirs. Désormais, le Surfer ne pourra plus parcourir les galaxies. Une barrière le retiendra prisonnier de la nôtre, il ne reverra jamais Zenn-La, ni la belle Shalla-Bal, sa fiancée.


Le drame du Surfer, et ce qui fait sa grandeur, c'est qu'il se trouve exilé sur un monde hostile, le nôtre! Parce qu'il est différent, on le craint, on le hait, on le chasse, quoi qu'il fasse. Le seul être qui lui montrera de la compassion est noir parce que lui aussi est différent dans le monde des blancs.


Le Surfer d'argent va essayer par tous les moyens de franchir cette barrière qui le sépare de Shalla-Bal et de son monde. Mails il échouera chaque fois. Il va aussi sauver la terre de maints dangers en luttant contre  les frères de Badoon, l'Etranger, le Haut-Seigneur. Mais il restera un incompris.


La plus grande confrontation est celle qui l'oppose à Méphisto. C'est l'éternelle lutte entre le bien et le mal. Méphisto sera vaincu, car le Surfer préférera perdre Shalla-Bal plutôt que de vendre son âme.


Le Surfer est un héros tragique, muré dans solitude. Mais cette barrière qui le sépare des étoiles n'est-elle pas aussi le symbole des préjugés et de l'intolérance qui empêchent les hommes de se comprendre et de s'accepter les uns les autres tel qu'ils sont, quelles que soient leur religion, leurs convictions et leur race?



* Cette aventure a paru dans l'album numéro 2 des Fantastiques intitulé LA SAGA DU SURFER D'ARGENT.


 

Voir aussi : Hommage à Jack Kirby / Couvertures originales de Jack Kirby / Octopus dans Strange 57 / Interview de Joe Sinnott / Courrier de Fantask 3 / Interview de Stan Lee / Strange 124 / Fiches Super-Héros Spécial Origines 139bis / Strange 125  Quand les héros de papier ont une âme in Strange 55  Le Shocker in Strange 70  /  Stan Lee raconte Méphisto  /  Stan Lee raconte Méphisto (2)  /  Fiches SH Sp. Origines 160bis
 
 
 
 



Créer un site
Créer un site