Comics-Lug sur Facebook




Article paru dans Strange 55 de juillet 1974
 

Quand les héros de papier ont une âme



Les comics ont déjà une longue histoire. Simplistes avant 1930, ils sont devenus de plus en plus complexes.Strange 55


Pendants les années quarante, la bande dessinée connaît une immense popularité due sans doute au besoin de s'évader des angoisses provoquées par la période de guerre. Cependant la trame des histoires reste toujours très simple : le bon héros lutte contre le méchant afin de le remettre à la justice. Ce genre d'histoire subsiste encore aujourd'hui.


Mais en 1961, la bande dessinée s'enrichit d'une nouvelle dimension. Elle cesse d'être réservée aux enfants de tous les âges. Elle devient un moyen d'expression, un art, intéressant même les intellectuels, ce qui n'empêche pas les jeunes de lui rester fidèles.


Le créateur de cette nouvelle bande dessinée est Stan Lee, rédacteur en chef du Marvel Comics Group, dont les publications atteignent un tirage mondial de 50 millions d'exemplaires.


En 1961, Stan Lee, qui est dans le métier depuis vingt ans, se demande pourquoi les super-héros continueraient-ils à être des personnages de papier, à une seule dimension, sans aucun rapport avec la réalité. Il commença donc à donner à ses héros une personnalité et des problèmes humains. Ainsi, l'Araignée qui est un incompris, a des ennuis sentimentaux et des soucis à cause de sa tante toujours malade.


Cette "personnalisation" permet de transformer des super-héros inhumains en êtres avec lesquels le lecteur se sent en sympathie ou même s'identifie.


Le premier comics "nouvelle formule" fut : Fantastic Four (les Fantastiques), ensuite Spiderman (l'Araignée), qui sont les personnages les plus populaires.


Les Marvel Comics ont été maintes fois copiés et imités mais aucun personnage n'a réussi à acquérir leur attrait ni leur personnalité. Stan Lee pense que son succès est dû aux soins qu'il apporte aux détails, et à son respect de l'intelligence du lecteur quelque soit son âge. Ses héros luttent pour la justice et la liberté contre l'intolérance et le racisme. (Luke Cage, création récente, est le seul super-héros noir de la bande dessinée).


Les lycéens, les étudiants et même les professeurs s'intéressent au phénomène Marvel, et en 1968, Les Fantastiques et l'Araignée ont fait leur apparition à la télévision américaine.


Grâce à leur complexité et à leur humanité, les héros de Marvel ont une audience qui s'étend même aux jeunes de plus en plus nombreux qui se sentent en marge de la société.


 
 
 
 



Créer un site
Créer un site