Comics-Lug sur Facebook



La malédiction de l'Homme Fourmi  2ème partie  (tiré de Pop Corn 15 de juillet 2015)



Version zombie


Dans Marvel Zombies, quarante-deux ans après, la version mort-vivant du personnage, portant le costume de Giant-Man, n'hésite pas à croquer la tête de sa femme, Janet, suite à une dispute, puis à la recracher comme un vulgaire chewing-gum. A noter que, dans le film, Janet Van Dine est décédée et laisse sa place à sa fille, Hope. Rien de plus logique à ce que les producteurs du film Ant-Man se tournent donc vers la version plus familiale du personnage pour l'adapter à l'écran, à savoir celle incarnée par Scott Lang. C'est donc le tandem Joe Cornish, scénariste des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne et d'Attack the Block, et Edgar Wright, réalisateur de Shaun of the Dead et Hot Fuzz, qui mettent la main à la pâte dès 2001. Mais à l'image de l'évolution du personnage d'Ant-Man, ce projet de long-métrage se déroule tour à tour dans l'indifférence, la douleur et la frustration...




A la dérive


Pas moins de trois réécritures complètes en l'espace de dix ans... Le développement d'Ant-Man n'a pas été de tout repos. Si bien que le long-métrage est passé, selon Edgar Wright, d'un "film typique de superhéros mais prenant place dans le genre crime/action", en 2001, à "un pur film de science-fiction, d'action et aventure, mâtiné d'un peu de comédie, mais pas une parodie de superhéros, et encore moins une tentative de faire une sorte de Chérie, j'ai rétréci les gosses", en 2008. A la Comic-Con de San Diego en 2011, le réalisateur expliquait même : "Je veux créer un point d'entrée pour le public, qu'il ne soit pas obligé de connaître cinquante ans d'histoire des Avengers pour apprécier le film."





Le divorce de Marvel et Edgar Wright


Il semble hélas que, paradoxalement, le succès des films Marvel de ces dernières années - ayant abouti à un planning de lancement précis de différentes phases du Marvel Universe - ait eu raison de la volonté et du travail de Wright. Car ce dernier a finalement jeté l'éponge en mai 2014, après la réécriture de son script par d'autres scénaristes, incluant davantage de scènes d'action. Une séparation à l'amiable confirmée par le président de Marvel, Kevin Feige, dans The Guardian en mai 2014 : "On s'est aperçus que ça ne fonctionnait pas. Une part de moi aurait souhaité que l'on en prenne conscience un peu plus tôt, pendant les huit années passées à travailler dessus. Mais mieux valait tard que jamais pour Edgar et pour nous, avant d'entrer en production."





La machine Marvel


En réalité, au fil de ces derniers mois, Ant-Man semble être devenu un enjeu stratégique. Quitte à déplacer brutalement en novembre 2013 le tournage d'Angleterre aux Etats-Unis à cause d'un différend concernant des terres protégées. Ou à laisser les acteurs Patrick Wilson, Matt Gerald et Kevin Weisman quitter le film l'année suivante. Ou encore à avancer toujours plus la date de sortie. S'il n'intéressait personne vingt-cinq ans plus tôt, Ant-Man devient aujourd'hui incontournable, dans la mesure où le personnage de l'Homme fourmi est un membre fondateur des Avengers et qu'il est le vrai créateur d'Ultron, pensé à son image et doté de la conscience tourmentée de Hank Pym. Cela fait donc déjà deux films Avengers d'où il est absent, à cause du retard pris par le tournage d'Ant-Man et au grand dam du réalisateur Joss Whedon, qui a dû propulser Iron-Man dans la peau de l'inventeur d'Ultron. L'Homme fourmi sera bel et bien au casting de Captain America 3 : Civil War, à sortir en mai 2016, puisque intégré à l'équipe des Avengers. Petite consolation en attendant de découvrir le traitement à l'écran de ce superhéros à l'origine de tant de controverses...


 

 
 



Créer un site
Créer un site