Fantask 1 en PDF



 

Al WilliamsonAl Williamson


 

Al Williamson est né à New York le 21 mars 1931. C'est à l'âge de deux ans qu'il se retrouve en Amerique du Sud.

 

Après avoir passé son enfance à Bogota (Colombie), son père est colombien et sa mère américaine, Al Williamson revient à New York et suit les cours de dessin dispensé par Burne Hogarth ; il assiste par ailleurs ce dernier sur quelques planches dominicales de Tarzan. Il débute professionnellement dès l'âge de 17 ans avec quelques westerns et séries d'aventures comme Buster Crabbe pour Eastern Color (de 1948 à 1952 avec Frank Frazetta), Billy the Kid et John Wayne pour Toby (de 1950 à 1953) ou bien encore Outlaw Kid (de 1955 à 1957) chez Marvel. De 1952 à 1955, il collabore à Weird Fantasy et à Weird Science, deux périodiques du groupe E.C. Publications. Il y conçoit de nombreux récits complets, élaborés en compagnie de Frazetta et de Roy Krenkel. Il travaille parallèlement pour ACG, Charlton, Prize et Dell. A partir de 1961, il devient l'assistant de John Prentice sur Rip Kirby. En 1966, il dessine un comic book de Flash Gordon et un autre de Secret Agent X-9. Dans les deux cas, Williamson se réfère au style classique d'Alex Raymond. Au vu des résultats, le King Features Syndicate lui confie la reprise de la série Secret Agent X-9, rebaptisée Secret Agent Corrigan (sur des textes d'Archie Goodwin). En 1979, il adapte The Empire Strikes Back (L'Empire contre-attaque) chez Marvel (paru chez Lug au 3ème trimestre 1980), Flash Gordon chez Western Publishing en 1980, Blade Runner chez Marvel en 1982.

The Empire Strikes Back de Marvel
 

En 1986, il s'associe avec Brett Blevins sur une version des New Mutants (voir RCM 24 titré "Spyder" de novembre 1989 chez Semic), puis anime Star Brand, aux côtés de Jim Shooter et John Romita Jr. En compagnie de ce dernier, dont il devient l'un des encreurs attitrés, il enchaîne avec divers épisodes de Spider-Man et surtout The Man Whithour Fear (L'Homme sans Peur), une mini-série de Daredevil scénarisée par Frank Miller et publiée à la Marvel de 1993 à 1994 – adaptée en langue française dans la collection "Top BD" de Semic (n°35 et 36 paru en 1994), puis aux éditions Bethy, en 1993 et 1997. Puis il travaille sur Daredevil en tant qu'encreur, avec Ann Nocenti au scénario et John Romita Jr au dessin (paru chez Semic dans la collection Version Intégrale à partir d'aout 1989 et jusqu'en octobre 1992).


 

A partir de 1995, tout en encrant de nouvelles aventures du super-héros arachnéen (publiées dans Spider-Man, puis Untold Tales of Spider-Man), il reprend Flash Gordon l'espace de deux fascicules scénarisés par Mark Schultz. A partir de 1997, il figure au sommaire du comic book Marvel Team Up.

Le Top BD titré "Daredevil L'Homme sans Peur"
 

Il prend sa retraite en 2009 et meurt en Pennsylvanie le 12 juin 2010, à l'âge de 79 ans.


 

Al Williamson se réfère aux plus grands maîtres du dessin réaliste. Son utilisation parfaite du noir et blanc, sa technique de la trame et son sens inné du découpage en font l'un des auteurs les plus originaux de la bande-dessinée américaine. Corrigan (créé au départ par Alex Raymond, sur un texte de l'auteur de roman policier Dashiell Hammet) restera sans doute comme le point d'orgue de son travail d'illustrateur et comme l'une des meilleures séries d'aventures des années 60-70.

 

 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site